Two Worlds :: AS ABOVE SO BELOW :: Origine :: Fiche acceptée
avatar

UPPER - Zayin
Messages 16 CRÉDITS : Galerie Cranberry

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Dæna ◊ We live as we dream. Alone.    03.02.18 8:21



DÆNA HELSHANN
Your silence will not protect you.

UPPER
ZAYIN
PROTECTRICE GUERRIÈRE
24
SOLITAIRE
Ft. Alina Kovalenko

MAKE IT COUNT

Dæna est semblable aux chats de l’époque révolue, avec ses yeux verts, elle semble en mesure de sonder votre âme, de comprendre qui vous êtes réellement. Mais elle reste froide, distante, et n’hésite pas à montrer les griffes et à feuler lorsque quelqu’un tente de s’approcher d’elle. Le cœur brisé, et jamais réparé, par la mort de son frère cadet, elle est emplie de rare et d’amertume, et se dédie à la protection de son prochain, rôle qu’elle a échoué à assurer dans son enfance. Elle veut se libérer du poids sur son cœur, mais en est incapable. Éternelle torturée aux cheveux flamboyants, elle a perdu sa gaieté d’âme et son sourire. Peut-être pour toujours.


Comment se situe t-il•elle par rapport à l'Exil ? Que pense t-il•elle de la génération qui ont provoqué ces cataclysmes ? Elle maudit ceux qui ont provoqué les catastrophes nucléaires. Elle met sur leur compte la défaillance respiratoire de son frère. Pour elle, ils ont simplement assuré à leurs pairs une vie de crainte et de fuite, vers des lieux chaque fois plus reculés. Elle espère que le jour où ils devront changer de lieu de vie n’arrivera pas, que les ressources suffiront à jamais. Petite, elle parlait avec son frère de voyager, de s’engager sur un navire ou de partir à pieds explorer le monde, en évitant les zones dangereuses. Aujourd’hui, elle sait que c’est impossible, qu’elle est réduite à voir le monde uniquement depuis le Delta et sa montagne, parce que le monde est invivable.

Pour elle, l’Exil et leur vie actuelle n’est autre qu’une punition inévitable pour les fautes de leurs ancêtres. Ou alors une triste et inévitable fatalité imposée par ces mêmes ancêtres. Pour elle, les humains sont des bêtes animées par un désir de pouvoir, et non pas de protection. Les animaux attaquent pour protéger leur progéniture, pour les nourrir, les humains, eux, en sont incapables, puisqu’ils laissent les faibles mourir dans l’injustice la plus totale.

Les humains n’ont jamais appris de leurs erreurs.

Quelle relation votre personnage entretient avec son clan ? Est-il fidèle et fervent aux siens, ou est-il ouvert aux autres clans de la surface ?Elle est née dans le clan Lamed, mais a tout fait pour s’en échapper après avoir découvert que les discours que lui servaient ses parents sur la justice et la protection n’étaient que des foutaises à dormir debout, et que les faibles crèveront tous. Insurgée contre cette idée, après la mort de son frère, elle s’est mise en tête de protéger ses pairs, mais certainement pas les Lamed. Elle voue une haine profonde envers ses parents et envers ceux qui ont poussé son cadet vers une mort certaine, une haine presque aussi forte que celle qu’elle se voue à elle-même.

Elle a donc intégré le clan des Zayins, grâce à l’adoption fortuite d’un commerçant d’arme. Mis à part lui, qu’elle ne considère pas comme un père de substitution, mais comme un allié, un associé, elle n’a pas de lien fort avec qui que ce soit. Plongée dans une sorte de mutisme éternel, elle ne gaspille pas ses mots pour les futilités, mais est respectée par les siens pour son efficacité et son obéissance. Certains ne voyaient pas d’un bon œil son adhésion au clan Zayin, au début, mais ont été forcé d’admettre que son sens de la justice ne fait pas de différence entre les êtres humains, peu importe leur appartenance.

Elle n'ose pas aller vers les autres, et ces derniers doivent sentir cette répulsion, puisque rares sont ceux qui l'approchent. Seuls ses mentors peuvent prétendre avoir eu quelques longues discussions avec elle.

Que pense votre personnage de la présence des habitants d'en bas ? A t-il des craintes, des espoirs, des doutes ?Malgré tout, Dæna est curieuse, et ce depuis toujours. Lorsqu’elle a appris l’existence d’humains enterrés sous terres dans des galeries protégées des radiations, elle a cru mourir tant l’envie d’en savoir plus la prenait au cœur. Elevée dans une famille d’érudits cultivés, cette découverte mettait à mal tout ce en quoi les clans croyaient. Peut-être que ces nouveaux venus en savaient plus sur la catastrophe qui a mis à mal la Terre des siècles plus tôt, peut-être pourraient-ils apporter leur savoir et participer à la survie de l’espèce humaine.

Cependant, en tant que protectrice, elle ne peut foncer chez ces étrangers. Et elle se méfie d’eux. Elle doit en apprendre plus sur eux avec réserve, parce que les humains ne changeant pas, personne ne sait ce dont ils sont capables, et ce quelles sont leurs motivations. En effet, il y a quelque chose de suspect dans leur soudaine sortie de trou. C’est comme pour les animaux : dérangez-les dans leur terrier et vous verrez qu’ils sortiront en courant presque immédiatement. La chose est à présent de savoir ce qui les a poussé à sortir, après tout ce temps, et s’il s’agit d’un danger pour les peuples des clans.

Ainsi, dans un mélange de ces deux sentiments, elle espère pouvoir être envoyée comme émissaire, ou faire partie des groupements chargés d'établir le contact avec les étrangers qui vivaient sous terre.


(1) LAMED. Uniquement par sa naissance, elle quitte le clan dès la fin de l'instruction, dégoûtée par l’impuissance de ses semblables, bons à rien sauf à écrire des poème sur des tablettes, et résolue à mettre sa vie au service de son prochain, ce qu'elle ne peut pas faire en se salissant les mains de charbon ou de terre.

(2) SŒUR. Dæna, c’est cette fille qui pendant l’enfance, était pleine de vie, qui grimpait aux arbres et courrait après les animaux dans les champs. Celle qui protégeait son petit frère des imbéciles de brutasses qui se moquaient de son handicap. Elle les cognait, fort, et ils arrêtaient. Face à Seth, son frère, elle redevenait un ange de douceur, et essuyait ses larmes. Oui, il était différent, et alors ? Il n’avait qu’un défaut, une fragilité respiratoire, une malformation congénitale, qui le contraignait à cracher ses poumons jusqu’à se calmer. On ne savait jamais si il allait y passer ou non. De fait, il avait un physique frêle, et les autres enfants se moquaient de lui. A cet âge, on ne sait pas ce qui relève du démon ou de l’innocence. Ses parents le rassuraient, lui assurant que tout irait pour le mieux. Mensonges. Leur mère pleurait à chaque quinte de toux, à chaque étouffement. Leur père caressait la tête de Seth, une fois que tout était revenu à la normale, l’air de rien, mais les yeux emplis de tristesse. Dæna était là pour soulager ses jours, quitte à mettre de côté son propre bonheur. Elle lui disait que leur peuple formait les plus grands érudits, qu’il y trouverait sa place, et qu’elle ferait tout pour cela, après tout, ils faisaient partie des Lameds. Elle lui disait qu’un jour on trouverait un moyen de le guérir. Que tout irait mieux.

(3) DÉVASTÉE. Ils ont dit que c’était un accident, elle n’y a jamais cru. Comment son petit frère si faible avait-il pu prendre l’initiative de marcher jusqu’au fond de la forêt, sans raison apparente ? Des adultes ont retrouvé son corps sans vie une semaine après sa disparition. Le chagrin a rendu sa mère folle, et son père dévasté. Parfois, il haussait le ton. D’autres fois, la main. Alors sa mère se mettait à crier. Les voisins aussi. Leur quotidien avait été brisé. Son cœur aussi. Au fond d’elle, elle sait que Seth a été mis à l’épreuve, qu’il a voulu prouver sa valeur, face aux autres gamins, et que ce sont eux qui l’ont tué. Un acte de mise à l’épreuve anodin, « innocent », enfantin, qui avait fini en casse-croute pour la première bête qui passait par là. Même elle, malgré son intrépidité, n’allait jamais bien loin dans la forêt. Le jour des funérailles, elle a vu les gamins en question, et elle a craqué. Ses parents lui ont dit qu’elle leur avait fait honte, à faire sa furie pour les faire partir. Elle avait haussé les épaules. Personne ne la croyait, de toute façon. Mais leurs regards, encore trop jeunes pour mentir, les avaient trahi : regret et tristesse s’y mêlait. Prétextant que la réaction de Dæna avait fait peur à leurs enfants, les parents des trois garnements avaient coupé les ponts avec sa famille. Eux aussi, quand ils la regardaient, transpiraient la culpabilité.

(4) REBELLE. Elle ne leur pardonnera jamais. Elle ne pardonnera jamais son clan. Des faibles incapables de protéger les leurs. Incapable de protéger un misérable gosse. « Ce sont des enfants, ils sont innocents, ils ne pensaient pas à mal ». Peut-être, mais ils l'ont tué. Des faibles fuyant, voilà ce qu’étaient les Lameds. Parfois, elle avait l’impression qu’il fallait faire partie des plus forts pour survivre en ce monde. Mais elle était contre cette règle stupide. Depuis la mort de Seth, elle vouait une aine incompréhensible envers son clan, décidée et le quitter. Autour d’elle, on se demandait si elle n’en faisait pas trop, et pourquoi, tandis qu’elle suivait à l’école, elle ne pouvait s’empêcher de balancer toutes les tablettes qui lui passaient sous la main lorsqu’elle n’était pas en classe.  

(5) ZAYIN. Alors elle deviendrait la plus forte. Rongée par une colère sourde, elle a suivi l’instruction générale avec les autres enfants, sans se lier plus que nécessaire aux autres, sans jamais confier ce qu’elle avait sur le cœur. Elle préparait son plan depuis si longtemps, et dans un mutisme si profond, que personne ne s’y attendait. Personne ne la comprenait. Personne ne comprenait son choix. Elle a attendu la fin de l'enseignement primaire, avant de tout mettre en œuvre pour intégrer l'autre clan. Si les faibles étaient menacés, alors elle les protégerait. Son père aurait voulu qu’elle brille au sein de la hiérarchie de son clan. Pas elle. Elle leur a fait un beau doigt. Seuls les Zayins étaient en mesure de lui permettre de racheter cette faute qui la rongeait. Une faute qui n’était pas la sienne. Leurs valeurs correspondaient à ses aptitudes et elle pourrait y décrocher la place qu’elle mérite et qui lui revenait de droit.

(6) FILLE ADOPTIVE. Un marchand d'arme l'a prise sous son aile, lui garantissant l'accès à l'Académie. Il a grassement payé ses parents, et fait d'elle son apprentie. Elle s'occupait de mettre par écrit les transactions et les archives pour le fonctionnement de son commerce. Finalement, être née chez les faibles allait lui permettre de réaliser son ambition. En silence, elle était partie de chez elle, laissant ses parents orphelins de leurs enfants. L’un mort physiquement, et l’autre effacé de leurs vies. Elle ne les a jamais revus, et leurs visages s’estompent peu à peu dans son esprit. Elle ne se souvient pas de la voix de sa mère la berçant, elle se souvient juste de ses plaintes aiguës lorsqu’elle repensait à son fils, à la chair de sa chair, mort.
 
(7) ÉLÈVE APPLIQUÉE. Dæna a tout donné dans son intégration au sein des guerriers zayins, et a réussi. Son mutisme se prolongeant jusqu'à la vingtaine, elle était réservée et efficace, appréciée des adultes pour son obéissance à toute épreuve. Son physique s’endurcit, la petite rouquine à la peau d’albâtre qui courait dans les champs rapidement remplacée par une jeune fille aux membres musclés et à la peau légèrement hâlée par les heures d’entrainement en plein air. Ses joues rebondies s’étaient effacées pour laisser apparaître ses hautes pommettes, tandis que l’âge galbait son corps élancé. Toutefois plus petite que les filles du clan Zayin, elle se maintenait dans une moyenne de 5 à 6 pieds de haut, mais les égalait en force et en agilité, élaborant dans sa tête rousse des stratégies de combat toujours plus élaborées.

(8) HANTÉE. Son but atteint, il ne lui restait plus qu'une chose à faire : se libérer du souvenir de son défunt frère. Un souvenir qui la transperçait chaque nuit, ou presque, l'empêchant de s'endormir sans craindre de se réveiller à l'aube, les joues inondées de larmes. Ce n'était pas sa faute, si Seth était mort, mais elle s'en voulait de ne pas avoir pu le protéger. Dès qu’elle en avait l’occasion, elle se jetait avec désespoir dans la protection de son prochain, et dans son entrainement. Ce n’était que lorsqu’elle combattait, ou qu’elle s’exerçait, qu’elle parvenait à réellement vider sa tête de toutes ces pensées noires.

(9)SEULE. Dæna ne veut plus s'attacher, ou ne le peut plus, elle ne sait pas. Personne n'a pu décrocher de sourire sur son minois depuis des années. Elle a peur des autres, d'elle-même, peur d'avoir, et de perdre. Alors, quand elle a du temps, elle erre comme une âme sans but. Pourtant, au fond d’elle-même, elle sait que cette situation n’est rien d’autre qu’un mode d’auto-souffrance éternel. Elle sait qu’elle doit faire une croix sur son passé, aller de l’avant, vivre pour elle-même, mais elle n’y parvient pas, enfermée dans son cocon de culpabilité.

(10) CARAPACE. A force de s'éloigner des autres, Dæna a bâti un mur indestructible, entre elle et le monde qui l'entoure. Elle concentre ses efforts dans son travail, s'investi le plus possible dans la protection, avec cet espèce de désespoir qui fait naître l'incompréhension dans le regard des autres. Elle, elle leur est indifférente, elle se moque des rumeurs, de leur regard, la seule chose qui lui importe est sa rédemption. Pourtant, cela fait des années qu’elle l’attend, et elle n’en a toujours pas eu le moindre signe.

(11) CURIEUSE. Le jour où elle se défera du souvenir de son frère, de ce poids sur la conscience, elle pourra enfin ouvrir les yeux sur ce qui l’entoure. Absorber ouverte l’air, les couleurs, les sons, les liens pour devenir ce qu’elle mérite d’être : elle-même. Avant, Dæna rêvait de découvrir le monde, de s’aventurer hors des terres des clans, au-delà du Delta, mais son rêve a pris fin lorsque le protagoniste principal de cette expédition onirique a disparu. Au fond, elle sait pertinemment que sa vie n'a aucun sens, puisqu'elle la vit pour son frère. Mais,
sans ce but, que serait-elle alors, si ce n'est qu'une coquille vide ?



pseudo/prénom Bond. James Bond. âge 19 fuseau horaire EUW fréquence de connexion Souvent ? où avez-vous découvert le forum ? Sur l’annuaire de forumactif scénario ou inventé ? Homemade quelque chose à déclarer ? J'espère sincèrement que l'histoire de Dæna colle avec le forum,
si non, j'accepte vos remarques et critiques ! Ah et ce forum est trop fou je suis amoureuse   crédits Galerie Cranberry
avatar

UPPER - Lamed
Messages 202 CRÉDITS : Secret Santa ♥

Feuille de personnage
RELATIONS:
FATE BREAKERS:

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: Dæna ◊ We live as we dream. Alone.    03.02.18 8:50


Biiienvenue parmi nous jolie fleur <3
avatar

UPPER - Zayin
Messages 150 CRÉDITS : BABINE.

Feuille de personnage
RELATIONS:
FATE BREAKERS:

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: Dæna ◊ We live as we dream. Alone.    03.02.18 17:15


WOW mais j'adore tous les choix sérieux
Déjà le prénom en cliquant j'ai grave adoré (en même temps Dean c'est l'homme de ma vie alors Daena (et en plus ae attaché ) )
La tête, jamais vu mais ROUSSE QUOI
Puis ZAYIN
bref que de bons choix je dis oui

et sinon bienvenue hein
avatar

UPPER - Zayin
Messages 16 CRÉDITS : Galerie Cranberry

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: Dæna ◊ We live as we dream. Alone.    03.02.18 18:09


Salmay > Merci o/

Rost > Ravie qu'elle plaise, j'avoue que rousse+ae = classe garantie Merci du coup de l'accueil !
avatar

UPPER - Zayin
Messages 116 CRÉDITS : thestral. & ROGERS.

Feuille de personnage
RELATIONS:
FATE BREAKERS:

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: Dæna ◊ We live as we dream. Alone.    04.02.18 10:48


Une rousse! :D <3

Bienvenue! :D
avatar

UPPER - Samek
Messages 72 CRÉDITS : Secret Santa

Feuille de personnage
RELATIONS:
FATE BREAKERS:

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: Dæna ◊ We live as we dream. Alone.    04.02.18 15:13


Bienvenue par ici !
avatar

UPPER - Zayin
Messages 16 CRÉDITS : Galerie Cranberry

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: Dæna ◊ We live as we dream. Alone.    05.02.18 16:09


Holaaa~ à vous deux, et merci

(Oui le roux c'est le pouvoir )
avatar

Fondateur
Messages 280 CRÉDITS : Geniuspanda
http://twoworlds.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: Dæna ◊ We live as we dream. Alone.    06.02.18 19:20



WELCOme !
bienvenue parmi nous !
Bienvenue à toi petit Padawan !

Oui, toi. Toi avec ta coupe mulet et cette frange à coucher dehors. Toi qui as maté tous les épisodes de Stranger Things en deux jours et qui rêve d’utiliser ton sabre laser pour enfin pouvoir faire griller tes marshmallows sans allumer un feu. Toi, petit Padawan, avec tes yeux de biche et ta plume qui me donne envie de chialer. Je sens que tu vas faire de grandes choses, comme récurer les toilettes des Dortoirs Hypnos. De toute manière t’as aucune idée de comment allumer un feu. Autant dire que t’es dans la merde.

Alors, avant de me harceler, moi et mes esclaves, avec des photos de ton chat, faire chialer mes humbles sujets avec tes rps (j’ai pas assez de mouchoirs alors commence pas), je souhaite t’accueillir dans ma secte… enfin confrérie. Je te souhaite bien du plaisir dans ces pas si verts pâturages de Two Worlds.

ta fiche m’a fait m'inquiéter quelque peu pour Daena. Elle va choper des ulcères à force de contenir toute cette rage, tu peux me croire ! Espérons qu'elle parvienne un jour à faire son deuil pour enfin profiter des quelques joies et beautés qu'abrite encore ce monde...

Bienvenue chez les... Gougounes ! Ton groupe de flood n'attend plus que toi. N'hésite pas à aller leur dire bonjour à te présenter !

Alors, enfile tes babouches, déboutonne ton jeans et rejoins-nous dans une aventure extraordinaire. Avant toute chose, si tu pouvais te laver les mains et apprendre l’ode en l’honneur du Fondateur ça serait cool, tu sais. Je dis ça, je dis rien, mais si tu connais pas la chanson d’ici une heure tu vas pas faire long feu.

le tour du proprio

Pour t’aider dans ta quête jeune Hobbit joufflu, je vais t’aider à découvrir le monde. Si tu te sens un peu trop seul, tu peux passer dans la recherche de rp et quémander l’appui d’une communauté surement prête à te tuer. Pour te faire des amis et attraper des pokemons, tu peux créer ta fiche de personnage en utilisant le modèle prévu à cet effet. S’il te vient l’idée de vouloir attraper une sirène, tu peux t’arrêter en dans le port des scénarios. Et si ta sirène n’a pas de visage, pas de personnalité non plus tu n’as qu’à venir poster un pré-lien. Peut-être que tu attraperas des belles plumes dans tes filets. Puis n'oublie pas que la loi c'est moi, donc viens flâner de temps à autre dans la partie des annonces, sous peine d'être paumé. Enfin, parce que c’est bien connu qu’on est plus fort ensemble, comme San Goku demande la foi du monde pour un genkidama swagger, nous avons besoin de tes feedbacks et de tes idées. N’hésite pas à nous bombarder avec celles-ci dans la boîte à idées. On prendra énormément de plaisir à les prendre en compte.

Mais en attendant jeune Padawan, coupe-moi cette frange et brule-moi ce mulet. Et puis, dis merci à la vie, dis-lui merci, chante la vie, danse la vie... ne sois qu’amour pour ton Fondateur. Je sais que t’as arrêté de lire à la seconde ligne, mais prends garde, qui n’écoute pas son Fondateur souffrira sa colère divine. Et c’est moche, c’est vraiment moche.


Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: Dæna ◊ We live as we dream. Alone.    



RÉPONSE RAPIDE