Two Worlds :: AS ABOVE SO BELOW :: Origine :: Fiche acceptée
avatar

UPPER - Samek
Messages 72 CRÉDITS : Secret Santa

Feuille de personnage
RELATIONS:
FATE BREAKERS:

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: KRISS ♦ Du monde muet des steppes ardentes.    17.12.17 9:59



WOTLEE KRISS
Et je creuse encore ma tombe.

UPPER
SAMEK
PETITES MAINS
32 ANS
CELIBATAIRE
Ft. Teresa Palmer

MAKE IT COUNT

Les ruines de la civilisation. Carcasses désossées, infrastructures battues par le vent et gueules béantes des cités antiques qui s’ouvrent sur le monde. Le nouveau monde. Ce monde aux frontières nébuleuses, d’ailleurs – un tapis de poussière qui se déroule sous les pieds de la nomade qui a tout le loisir de se croire seule. Elle est le rejeton du clan Zarden, l’unique rescapée de ce groupuscule de femmes qui ont fait de leur itinérance un mode de vie. Destiné à s’éteindre dans la recherche permanente d’un ailleurs qui pourrait suffire alors que la liberté est un foutu leitmotiv qui leur glace les veines. L’hostilité du désert les a saisie, une à une et la petite dernière s’est mise en tête de poursuivre le voyage – qu’importe le prix. Elle n’a pas vraiment le choix. Dans son sillage, les stèles se dressent. Les graines remplissent les petits tiroirs de son bazar ambulant. Elle collecte, Kriss. Avidement. Ce que l’aridité n’a pas tué. Tous les vestiges du passé qui peuvent dresser un portrait de ces siècles révolus. C’est que ça la fascine.
De l’humain, elle s’en méfie – vautours ne rêvant que de danser sur sa carcasse et piller les richesses de toute une existence. Et des hommes, il n’y a eu que cet accord tacite de la part des aïeules d’une étreinte pour faire perdurer le clan. Les rares personnes qu’elles croisent, c’est du tranchant d’une lame qu’elle les cueille – parce qu’il n’y a guère de bonnes intentions derrière une paire d’yeux rieurs lorsque les vivres viennent à manquer. Et la survie se contrefout bien de toute politesse ou de bienséance – surtout lorsque l’estomac gronde et que la chasse a été mauvaise. L’humain, quant à lui, a plus de goût que le gibier.
Pas de gaspillage avec la blondine. Il n’est pas rare de la voir affûter des os pour en faire des armes, tanner des peaux pour en faire des vêtements ou apprivoiser des chevaux pour s’assurer de la mobilité de son bric-à-brac sur roues. Ce manque de discrétion là, elle le compense par la ruse, usant de pièges de trappeur jusqu’à certains bricolages bien plus sophistiqués qui se font néanmoins plus rares dans son panel défensif. Kriss mesure toujours avec précaution les pertes et profits de ses tribulations. Et quand la donzelle se trouve en fâcheuse posture, il arrive parfois qu’elle use alors de son minois juvénile et de ses grands yeux à qui on donnerait le bon dieu sans confession pour se sortir de la panade. Ce qui fait d’elle un maître émérite en fourberie.      




Comment se situe t-il•elle par rapport à l'Exil ? Que pense t-il•elle de la génération qui ont provoqué ces cataclysmes ?Pour Kriss, tout ça est un peu obscur. Son clan n'a jamais eu d'avis très éclairé sur le sujet de l'Exil et des générations antérieures. Elle est née là-dedans, dans ce monde éteint, en recherche perpétuelle d'un ailleurs qui puisse être viable. Evidemment que le regard tourné vers le passé est plein d'amertume mais il est parfois difficile de regretter ce que l'on n'a jamais connu. Malgré tout, la blondine se passionne pour les reliques d'antan - fascinée par l'ancien monde et son histoire bien que ses aïeules n'aient pu guère lui apprendre grand chose à ce sujet.
Quelle relation votre personnage entretient avec son clan ? Est-il fidèle et fervent aux siens, ou est-il ouvert aux autres clans de la surface ?Kriss vient tout juste d'arriver au sein des Samekeens grâce à la prévenance de l'un des leurs. Etant d'un naturel méfiant, la donzelle tâtonne à présent dans un contexte qu'elle ne maîtrise pas. Elle a du délaisser sa vigilance carnassière et son instinct de survie pour s'axer sur d'autres genres de compétences qu'elle ne maîtrise pas tellement - à savoir, les mœurs sociales et la vie en communauté. Mais par grand respect pour Seti qui l'a mené vers les siens, Kriss essaie de faire des efforts pour s'intégrer même si ça semble parfois maladroit. Elle met aussi à profit ses compétences en matières de chasse, de tannerie et d'armes rudimentaires pour porter sa pierre à l'édifice. Quant aux autres, elle ne les a pas encore rencontré mais se méfie d'instinct de toute personne qui puisse croiser sa route.
Que pense votre personnage de la présence des habitants d'en bas ? A t-il des craintes, des espoirs, des doutes ?Kriss n'est pas encore au courant de l'existence des colonies mais au delà du fait que tout étranger puisse représenter une menace pour sa personne, sa fascination pour l'inconnu est quelque chose de magnétique. Tout ce qui peut sortir du quotidien de ses trente deux dernières années est une source de curiosité qu'elle ne rechigne pas à assouvir, même si ça implique de prendre quelques risques. Le monde d'en bas est donc tout naturellement un sujet intrigant de par son fonctionnement et sa technologie. Mystère qui ne demeurera donc pas intact bien longtemps pour cette chasseuse de reliques.



(1) Premiers cris. Les peaux tendues contre le promontoire de rocaille claquent et bruissent avec le vent. Des bourrasques s’y engouffrent pour faire vaciller les flammes de l’âtre disposé au centre du campement de fortune. Debout comme des arbres centenaires, les silhouettes austères veillent de leurs globes de rapaces insondables. Le cœur commun du clan Zarden est suspendu aux hurlements d’une des leurs dans l’appréhension mutique d’un avenir incertain. Donner naissance est un travail de femmes, d’une rareté tragique dans les landes stériles d’un monde en désolation. Un discret rituel fend la léthargie cognitive. Une gestuelle précise, symboles formés de phalanges – séquence répétée pour aider la future mère dans son travail douloureux. Elles s’y appliquent toutes avec déférence. Le doute persiste, même après les premiers vagissements de l’enfant. L’aïeule, la matriarche du clan est la première à pouvoir constater la clémence de la génétique. Une fille. C’est bien une fille.
Le soulagement ne taraude pas beaucoup le portrait marbré de la cinquantenaire. C’est que les garçons finissent en bouillon. Il en est des traditions qui sont un peu cruelles.
Surtout maintenant que le monde l’est tout autant.
(2) La marque. Le clan décline. Elles ne sont plus que huit et Kriss est la dernière naissance en date. Crinière d’un soleil de midi, prunelles azur d’un ciel sans nuage, minois déformé par une rage telle qu’on dirait que des crocs de serpent lui ont poussé en travers de la gueule. Sept ans et les sourires ne sont déjà que pour les moments de réconfort feutrés auprès du feu de camp. La journée, les caravanes s’ébranlent. Sillonnent. Les tâches sont partagées entre mains multiples. Traquer la bête pour remplir l’estomac, purifier l’eau pour rasséréner le corps et mener des expéditions dans les entrailles de la civilisation pour en dénicher les trésors. Le mérite d’être Zarden, ça se gagne et la bouille juvénile crasseuse de boue tend dans la paume de sa main ses maigres trouvailles. Survivre est déjà un bel exploit. Les mères lui sourient et le tisonnier rougeoyant marque la peau – juste à l’emplacement de la nuque. Elle est finalement des leurs.
(3) Purulence. Il y a bien eu un espoir – au-delà des marécages radioactifs et des sarcophages humains. Un petit écrin de verdure, entrevu par la lentille de la longue-vue, à quelques kilomètres de là. Dans un regain d’énergie et pour prouver sa valeur à ses aînées, Kriss qui a maintenant quatorze ans les pousse à la découverte. C’est qu’elle a du flair la gamine, pour ce genre de choses. C’est un tournant décisif qui motive le convoi à se risquer vers cette nouvelle destination, accessible par un sentier de crête en perdition. Terres de renouveau ? Si la végétation est dense et l’eau semble préservée, un mal insidieux guette les carcasses déjà affaiblies des plus vieilles. Une maladie qui corrode l’estomac et qui fait cracher bile. En moins de deux semaines, deux cadavres poussent au départ. Une troisième des mères s’écroule sur le sentier et l’appréhension traîne son empreinte amère dans l’esprit des survivantes. Qui sera la prochaine ?
(4) Devoir de descendance. Elles ne sont plus que quatre. Le désert les a emporté. Ne restent que les plus jeunes – elles et leur foutu devoir de descendance pour faire prospérer le clan. Ça a quelque chose de tragique. De s’en résoudre à chercher les exclus, des hommes, pour une si basse besogne que ça. Le temps d’un coït avec un inconnu, neuf mois de dur labeur en ces terres hostiles et espérer avoir une fille ou tout cela n’aura servi à rien. En soi, il y a trop d’incertitudes et le temps s’évade. La plus âgée se porte volontaire. Meerad, à fleur des trente piges – beauté des sables, ridules aux yeux creusées par le soleil. Elle est fidèle à la vision des aïeules – porte même leurs paroles comme un flambeau. Kriss a seize ans et s’enterre dans son amertume. Les femmes de son clan sont toutes mères, les unes pour les autres mais quelque chose la dérange. C’est comme un couteau sous la gorge. Offrir ses entrailles en tribut. Surtout qu’elle y meurt, Meerad, en couche. Et que le nourrisson difforme n’a pas survécu.
(5) Sinistre comédie. La faim justifie toujours les moyens. Ça fait combien de temps, combien de jours, combien d’heures ? Kriss ramène une main devant son visage, éblouie par le soleil qui cogne à son derme. Elle n’en peut plus de ce désert – ce désert qui n’en finit plus à détaller sous leurs pieds. Cela fait plus d’une semaine que leur cheval est mort, que la roulotte est à l’arrêt et qu’elles en sont à filtrer l’eau de leur urine. La blondine se penche, relève un piège dans une moue sceptique. Un lézard – un lézard pour trois. Maigre festin pour enlever les étoiles qui dansent devant leurs yeux. Un bruit. Ça ondoie sur le sol tant la terre exhale sa chaleur. Elle voit une silhouette, d’abord un peu lointaine mais qui se rapproche. Et ça se précise. D'abord, elle croit à un mirage. Mais non, elle ne pense pas – finalement. C’est un homme. Il lui parle mais elle ne comprend pas tout. Puis elle remarque le cheval un peu plus loin. Il suffit parfois d’un sourire et d’un bon jeu d’acteur. Ses mères lui ont toujours dit qu’elle avait le minois pour prétendre. Qu’il suffisait d’induire l’autre en erreur en jouant de sa faiblesse, pour mieux planter une lame entre deux côtes. Ce soir, elles auront à manger pour trois. Demain, elles auront un cheval pour repartir.
(6) Les immortelles. Kriss a aimé comme elles l’ont aimé, ses mères. Ses sœurs. La perte n’est pas un déchirement pour autant car la mort n’est pas une fin en soi. Chaque femme du clan Zarden porte à son cou un morceau de vestige. Un quelque chose qui est toujours là pour lui rappeler ce qu’elle est, collectrice, unique dans ses imperfections et dans sa futilité. Quand elle meurt, le pendentif revient à une autre comme si elle pouvait vivre à travers elle - se reposer sur le cœur battant d’une survivante. Elle porte souvent la main au sien, Kriss. A la pièce de monnaie noircie qui repose contre sa poitrine, relique d’un monde moderne qui s’est effondré. Les survivantes ont du se partager le reste, réceptacles des âmes défuntes – pour les porter à travers elles vers la quête de toute une existence. De toute survie.
(7) Chaînes aux poignets. Echauffourée nocturne sur la caravane Zarden, extirpant les femelles d’un sommeil fiévreux dans une vive panique. Les feulements de Kriss réveillent les deux autres mais malgré les ruades, les corps sont contraints. Neeka sort une lame mais tombe quelques secondes plus tard sur le plancher de la roulotte, yeux écarquillés et vides de vie. Deux, les voilà plus que deux – poignets ceints de ces bracelets de métal qui tintent à chacun de leurs pas. Kriss ne comprend pas ce qu’ils disent, les matons. Serre les poings à s’en faire blêmir les phalanges lorsqu’ils retournent tout. Qu’ils pillent tout de leur passé. Elle va les crever. Et ce sera furtif, comme la piqûre d’un aspic.
Ces types là ont l’air d’être des esclavagistes. Des pillards-esclavagistes. D’abord, on les affame. Les envoie chasser, à bout de force. Et ils avancent, toujours plus à travers le désert. Il parait même qu’ils parlent de rejoindre la civilisation. Kriss apprend l’idiome des autres esclaves, se coule de docilité en attendant de frapper. Une occasion qui ne vient qu’un mois plus tard quand l’un des bourreaux manque de vigilance. C’est l’insurrection. La liberté.
(8) Solitude. Elles étaient doigts. Phalanges d’une même main. Soudées dans l’adversité – deux sœurs luttant pour leur survie. Se rappelant l’une à l’autre ce pour quoi elle se batte. Leur clan, leur nom, l’idée farfelue de la terre promise. C’est ancré dans leur sang et dans leur gêne. C’est une obsession, c’est viscéral. Si elle avait des larmes, Kriss les pleurerait. Pour Idry qui n’est plus. Qu’elle vient tout juste d’enterrer aux pieds d’un arbre décharné. La voilà seule, maintenant. Seule avec son fardeau et ses maigres espoirs.  
(9) Poison. Il a suffit de peu. Une morsure, une seule. Satanée bestiole. Elle incise, Kriss. Elle s’évertue à soigner mais ça s’infecte. Ça gangrène. A partir de la cheville. Elle va y passer – qu’elle se dit, un rire dément au bout des lèvres. Tout ça pour ça. Elle est l’unique rescapée de son clan et c’est ainsi qu’il disparaîtra.
(10) Civilisation. Quand elle découvre en contrebas les bâtiments montés sur pilotis, le cœur de Kriss manque un battement. C'est comme une fresque irréelle - un paysage grouillant de vie. Des gens. Une communauté. Une certaine liesse sur les visages. Tout en ces gens là diffère de ce qu'elle connait et ça lui intime un mélange de fascination et de méfiance. Une peur, aussi, subsiste - celle de ne pas pouvoir faire partie de ce monde là alors que finalement, elle et son clan ont cherché ça toute leur vie.  



pseudo/prénom syl âge 30 piges fuseau horaire le pays du from’ton  fréquence de connexion 3/5 où avez-vous découvert le forum ? par la délicieuse Lethe    scénario ou inventé ? inventé quelque chose à déclarer ?   J'kiffe ce forum crédits Moi même & l’ami tumblr.
avatar

DOWNER - Citrine
Messages 159 CRÉDITS : (c) ava lux asterna

Feuille de personnage
RELATIONS:
FATE BREAKERS:

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: KRISS ♦ Du monde muet des steppes ardentes.    17.12.17 10:46


Bienvenue, Inconnue What a Face

Oh boy
Je suis déjà absolument fan. Du début, du concept, des lignes, de tout.
Comment que ça va dépoter sa mémé
avatar

UPPER - Samek
Messages 113 CRÉDITS : Bonnie (av) Astra (signa)

Feuille de personnage
RELATIONS:
FATE BREAKERS:

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: KRISS ♦ Du monde muet des steppes ardentes.    17.12.17 11:04


Bienvenue parmi nouuus
Bon courage pour ta fiche, j'ai hâte de voir sur quel clan tu vas te porter
avatar

UPPER - Lamed
Messages 202 CRÉDITS : Secret Santa ♥

Feuille de personnage
RELATIONS:
FATE BREAKERS:

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: KRISS ♦ Du monde muet des steppes ardentes.    17.12.17 11:05


Biiienvenue dans la famille Smile

Bon courage pour ta fiche <3
avatar

DOWNER - Jaspe
Messages 78

Feuille de personnage
RELATIONS:
FATE BREAKERS:

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: KRISS ♦ Du monde muet des steppes ardentes.    17.12.17 11:25


Bienvenue !!
J'aime beaucoup ton style , j'ai hâte d'en lire davantage!
Je te souhaite une rédaction inspirée !
avatar

DOWNER - Citrine
Messages 113 CRÉDITS : Alaska ; endlesslove

Feuille de personnage
RELATIONS:
FATE BREAKERS:

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: KRISS ♦ Du monde muet des steppes ardentes.    17.12.17 11:30


Bienvenue

Un personnage qui promet beaucoup, ça va être intéressant Bon courage pour le reste!
avatar

UPPER - Samek
Messages 72 CRÉDITS : Secret Santa

Feuille de personnage
RELATIONS:
FATE BREAKERS:

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: KRISS ♦ Du monde muet des steppes ardentes.    17.12.17 11:30


Merci bien à vous tous

J'espère trouver quelqu'un qui voudra bien m'adopter - j'dirai bien que je ne mords pas, mais c'est faux What a Face

J'aime beaucoup vos gifs.

avatar

UPPER - Zayin
Messages 116 CRÉDITS : thestral. & ROGERS.

Feuille de personnage
RELATIONS:
FATE BREAKERS:

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: KRISS ♦ Du monde muet des steppes ardentes.    17.12.17 11:33


Bienvenue!

M'adopter? C'est à dire? Parle mon enfant :D
avatar

Fondateur
Messages 280 CRÉDITS : Geniuspanda
http://twoworlds.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: KRISS ♦ Du monde muet des steppes ardentes.    17.12.17 11:41


Bienvenue très chère enfant, j'espère que vous trouverez en ces terres le bonheur et la désolation. Il me tarde de vous rencontrer.

avatar

UPPER - Samek
Messages 72 CRÉDITS : Secret Santa

Feuille de personnage
RELATIONS:
FATE BREAKERS:

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: KRISS ♦ Du monde muet des steppes ardentes.    17.12.17 12:16


@ Perséphone : dans l'idée, ma blonde aurait intégré un clan il y a peu - sûrement grâce à un(e) membre dudit clan. Mais je vais poster dans la recherche de liens juste après avoir étoffé ma fiche !

Ô noble fondateur ! J'ai ouï dire que vous étiez réceptif aux compliments de vos ouailles. D'habitude j'suis pas très sympa mais j'veux bien faire un effort.
* lui envoie des cookies dans le museau *
avatar

UPPER - Zayin
Messages 116 CRÉDITS : thestral. & ROGERS.

Feuille de personnage
RELATIONS:
FATE BREAKERS:

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: KRISS ♦ Du monde muet des steppes ardentes.    17.12.17 15:00


Je t'aurais bien dis "moi" mais comme je l'ai souvent dit: Perséphone vient juste de revenir de voyage initiatique pour faire ses preuves en tant que combattante...
A moins que Kriss (j'adore ce prénom au passage ) soit devenue partenaire de voyage de Perséphone et lui aie collé le train depuis leur rencontre.

... C'est qu'une idée brouillon dite à voix haute.

Bonne chance pour le reste de ta fiche... J'adore le gif où elle mange. Elle a l'air de se dire"C'est la meilleure chose que j'ai jamais mangé depuis des siècles!"
avatar

DOWNER - Lunien
Messages 487 CRÉDITS : Lux Aeterna

Feuille de personnage
RELATIONS:
FATE BREAKERS:

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: KRISS ♦ Du monde muet des steppes ardentes.    17.12.17 15:23


Ooooh Teresa Palmer.....
*cache les yeux de Lethe*

Spoiler:
 

Bienvenue ! Bon courage pour ta fichette et n'hésite pas si tu as des questions ! Smile
avatar

DOWNER - Citrine
Messages 159 CRÉDITS : (c) ava lux asterna

Feuille de personnage
RELATIONS:
FATE BREAKERS:

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: KRISS ♦ Du monde muet des steppes ardentes.    17.12.17 15:30


@Perséphone Jónsdóttir a écrit:
Elle a l'air de se dire"C'est la meilleure chose que j'ai jamais mangé depuis des siècles!"

La première, aussi, sans doute What a Face


...

Pfu.
Ca ne m'atteint absolument pas. *rehausse le museau
avatar

UPPER - Samek
Messages 72 CRÉDITS : Secret Santa

Feuille de personnage
RELATIONS:
FATE BREAKERS:

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: KRISS ♦ Du monde muet des steppes ardentes.    17.12.17 15:36


@ Perséphone : Mais grave. Kriss découvre la bonne bouffe au marché Delta C'est que ça change des humains aussi ->
Oh p'têt qu'on peut brainstormer pour se trouver quelque chose - même si j'pense que vu que ma miss est un peu difficile, le vote de son intégration devra p'têt être appuyé par quelqu'un d'un peu plus influent. J'avance tout ça et on verra ça ! En tout cas, merci pour tes idées et ton passage

@ Saul : Tiens, j'savais pas que ces deux là avaient déjà chafouiné ensemble
Loin de moi l'envie d'me faire arracher les yeux par ta tigresse d'ex par contre
Merci beaucoup

@ Lethe : T'es belle quand tu snobes
avatar

UPPER - Zayin
Messages 116 CRÉDITS : thestral. & ROGERS.

Feuille de personnage
RELATIONS:
FATE BREAKERS:

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: KRISS ♦ Du monde muet des steppes ardentes.    17.12.17 16:08


Lethe...Si ça tourne à la jalousie et en pugilat, comptez pas sur moi pour vous séparer

Kriss: oh t'inquiète. persé' sera un peu près dans le même état...Des mois à manger des graines, des fruits, des racines et quelques gibiers... Crois-moi elle sera heureuse de rentrer rien que pour le mangé!
avatar

UPPER - Samek
Messages 82 CRÉDITS : lux aeterna (av), astra (sign)

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: KRISS ♦ Du monde muet des steppes ardentes.    18.12.17 13:25


Bienvenue parmi nous
avatar

UPPER - Zayin
Messages 150 CRÉDITS : BABINE.

Feuille de personnage
RELATIONS:
FATE BREAKERS:

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: KRISS ♦ Du monde muet des steppes ardentes.    18.12.17 18:05


Bienvenue belle blonde
N'hésite pas à venir du côté des Zayinnéins
avatar

UPPER - Samek
Messages 72 CRÉDITS : Secret Santa

Feuille de personnage
RELATIONS:
FATE BREAKERS:

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: KRISS ♦ Du monde muet des steppes ardentes.    18.12.17 18:41


Merci bien à vous deux

Tout dépend, tu m'prends sous ton aile, Rosty ?(ouais déjà un p'tit surnom et tout )
Je suis sageeee comme une image
avatar

UPPER - Zayin
Messages 46

Feuille de personnage
RELATIONS:
FATE BREAKERS:

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: KRISS ♦ Du monde muet des steppes ardentes.    19.12.17 6:32



Bienvenue avec la sublime Teresa ! J'ai hâte d'en apprendre davantage sur ce personnage
avatar

UPPER - Zayin
Messages 150 CRÉDITS : BABINE.

Feuille de personnage
RELATIONS:
FATE BREAKERS:

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: KRISS ♦ Du monde muet des steppes ardentes.    19.12.17 8:28


@Kriss Wotlee Ah ouais t'es comme ça toi

Rosty prend personne sous son aile (non sérieux il serait même du genre à refuser qu'elle soit intégrée enfin du moins il serait bien suspicieux surtout si elle l'appelle Rosty    )
avatar

UPPER - Samek
Messages 72 CRÉDITS : Secret Santa

Feuille de personnage
RELATIONS:
FATE BREAKERS:

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: KRISS ♦ Du monde muet des steppes ardentes.    19.12.17 8:36


@ Caïn - Merci beaucoup ! Dites donc, les mâles ont du potentiel d'par chez vous

@ROST WULF'BARD - J'adore les molosses
Entre survivors, j'sais pas si Kriss pourrait lui en vouloir, va ! Faut dire que niveau suspicion, elle se pose là aussi En tout cas, on pourra probablement s'trouver un p'tit lien pour faire du fight cat.
avatar

UPPER - Samek
Messages 45 CRÉDITS : Cigarette Daydreams (ava) / Dandelion (icons)

Feuille de personnage
RELATIONS:
FATE BREAKERS:

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: KRISS ♦ Du monde muet des steppes ardentes.    19.12.17 15:18


Nous sommes faits pour nous entendre What a Face
"une experte émérite en fourberie", j'aime

Très jolie plume, au passage.

Bienvenue sur TW
avatar

UPPER - Samek
Messages 72 CRÉDITS : Secret Santa

Feuille de personnage
RELATIONS:
FATE BREAKERS:

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: KRISS ♦ Du monde muet des steppes ardentes.    19.12.17 15:37


Merci beaucoup Xander ! ça tombe bien, on fera probablement partie du même clan ! Je viendrai grappiller un petit lien !
avatar

Fondateur
Messages 280 CRÉDITS : Geniuspanda
http://twoworlds.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: KRISS ♦ Du monde muet des steppes ardentes.    21.12.17 4:14



WELCOme !
bienvenue parmi nous !
Bienvenue à toi petit Padawan !

Oui, toi. Toi avec ta coupe mulet et cette frange à coucher dehors. Toi qui as maté tous les épisodes de Stranger Things en deux jours et qui rêve d’utiliser ton sabre laser pour enfin pouvoir faire griller tes marshmallows sans allumer un feu. Toi, petit Padawan, avec tes yeux de biche et ta plume qui me donne envie de chialer. Je sens que tu vas faire de grandes choses, comme récurer les toilettes des Dortoirs Hypnos. De toute manière t’as aucune idée de comment allumer un feu. Autant dire que t’es dans la merde.

Alors, avant de me harceler, moi et mes esclaves, avec des photos de ton chat, faire chialer mes humbles sujets avec tes rps (j’ai pas assez de mouchoirs alors commence pas), je souhaite t’accueillir dans ma secte… enfin confrérie. Je te souhaite bien du plaisir dans ces pas si verts pâturages de Two Worlds.

ta fiche m’a fasciné. Non vraiment. ça m'énerve toujours quand les gens s'approprient trop bien mes créations et viennent y mettre leur grain de sel magnifique. Kriss a traversé dix fois les enfers, j'ai hâte de lui en faire découvrir un nouveau en ma splendide personne. Excellente fiche, ton écriture est splendide. Bon jeu !
Bienvenue chez les... Gougounes ! Ton groupe de flood n'attend plus que toi. N'hésite pas à aller leur dire bonjour à te présenter !

Alors, enfile tes babouches, déboutonne ton jeans et rejoins-nous dans une aventure extraordinaire. Avant toute chose, si tu pouvais te laver les mains et apprendre l’ode en l’honneur du Fondateur ça serait cool, tu sais. Je dis ça, je dis rien, mais si tu connais pas la chanson d’ici une heure tu vas pas faire long feu.

le tour du proprio

Pour t’aider dans ta quête jeune Hobbit joufflu, je vais t’aider à découvrir le monde. Si tu te sens un peu trop seul, tu peux passer dans la recherche de rp et quémander l’appui d’une communauté surement prête à te tuer. Pour te faire des amis et attraper des pokemons, tu peux créer ta fiche de personnage en utilisant le modèle prévu à cet effet. S’il te vient l’idée de vouloir attraper une sirène, tu peux t’arrêter en dans le port des scénarios. Et si ta sirène n’a pas de visage, pas de personnalité non plus tu n’as qu’à venir poster un pré-lien. Peut-être que tu attraperas des belles plumes dans tes filets. Puis n'oublie pas que la loi c'est moi, donc viens flâner de temps à autre dans la partie des annonces, sous peine d'être paumé. Enfin, parce que c’est bien connu qu’on est plus fort ensemble, comme San Goku demande la foi du monde pour un genkidama swagger, nous avons besoin de tes feedbacks et de tes idées. N’hésite pas à nous bombarder avec celles-ci dans la boîte à idées. On prendra énormément de plaisir à les prendre en compte.

Mais en attendant jeune Padawan, coupe-moi cette frange et brule-moi ce mulet. Et puis, dis merci à la vie, dis-lui merci, chante la vie, danse la vie... ne sois qu’amour pour ton Fondateur. Je sais que t’as arrêté de lire à la seconde ligne, mais prends garde, qui n’écoute pas son Fondateur souffrira sa colère divine. Et c’est moche, c’est vraiment moche.


Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: KRISS ♦ Du monde muet des steppes ardentes.    



RÉPONSE RAPIDE