anipassion.com
Two Worlds :: AS ABOVE SO BELOW :: Origine :: Fiche acceptée
avatar

DOWNER - Jaspe
Messages 32 CRÉDITS : Myself

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Throat full of glass    23.11.17 12:43



SAMUEL BAKER
science isn't fun without cyanide

DOWNER
JASPE
INGÉNIEUR
31 ANS
CÉLIBATAIRE
Ft. eddie redmayne

MAKE IT COUNT

Sam, c'est une créature énigmatique qui a grandi avec la conviction que son existence était une erreur, et qui a rapidement appris à adopter l'attitude que l'on attendait de lui, par simple instinct de survie. Généralement apprécié pour son calme et sa maturité, il n'en est pas moins une boule de colère refoulée, qui rumine son amertume et sa frustration derrière un masque de fausse allégresse étouffante. Il a les entrailles infectées par la rancune, l'enfant précoce profondément blessé par sa relation tumultueuse avec son père, et le sentiment d'avoir toujours été incompris. Petit génie de la science, brillant ingénieur aux yeux de tous, mais une âme ébranlée, aussi sinistre qu'un piano désaccordé. Un esprit vif et piquant, venimeux comme un serpent, qui ne demande qu'à se débarrasser de la hantise de ses vieux démons.


Comment votre personnage est-il intégré à la Colonie 32 ? Est-ce que la vie sous terre lui convient ? Sam s'est toujours conformé aux règles imposées, sans jamais s'octroyer le droit d'exprimer clairement ce qu'il en pensait. Les règles sont les règles, point. L'envie de se démarquer, de sortir des sentiers battus, il l'enfouit au plus profond de lui-même et se contente de faire mine de suivre le troupeau en silence, même s'il se sent parfois profondément révolté par l'injustice et la rigidité du système. Mais au fil des années, ses différentes lectures et sa peur de l'ennui de plus en plus oppressante lui ont fait réaliser à quel point la vie sous terre pouvait être morne et sans saveur. Il a commencé à rêver d'évasion, sans pour autant se voiler la face, persuadé que rien de tel n'arriverait un jour.
Votre personnage remet-il en cause la Colonie, qui a tardé à s'aventurer à la surface ? Prend-il la défense de Mel Cassidy ? Prendre parti, ce n'est pas vraiment son truc. Non, Sam, il observe, il se construit une opinion sur le long terme et il prend soin de rester aussi neutre que possible. En l'occurrence, les raisons qui ont motivé le rejet des idées de Cassidy se situent bien bas dans l'ordre de ses principales préoccupations. La peur de l'inconnu, la volonté de préserver la survie de l'espèce avant tout, il peut aisément comprendre des concepts aussi évidents. Quant à Cassidy, il désapprouve ses méthodes, les juge dangereuses et inappropriées, bien qu'il imagine que ses intentions étaient sans doute louables à l'origine. Il avait ses raisons. De toute façon, ce qui est fait est fait, et il estime qu'il est temps de passer à autre chose à présent.
Que pense trouver votre personnage à la surface ? A-t-il des espoirs, des craintes, des doutes ? Il n'a qu'une volonté à l'heure actuelle, fouler ce sol nouveau, probablement riche en ressources et connaissances disparues. Il s'estime heureux de pouvoir enfin s'extirper de cet espace confiné qui l'étouffe, sans pour autant se bercer d'illusions. Sans doute des ruines de l'ancien temps, des paysages sauvages dans lesquels la nature a repris ses droits. Peut-être que le monde extérieur ne sera pas si différent de l'austère ruche souterraine qu'il a toujours connu. Tout aussi froid, tout aussi cruel. L'humanité restera inchangée, elle disposera seulement de plus d'espace pour répandre ses atrocités. Pas de quoi s'en réjouir.

(WOUNDED HANDS) Dois-je te rappeler une fois de plus à cause de qui ta mère est morte ? Les mots assassins s'échappaient de la bouche du tyran avec la même condescendance amère à chaque fois que le gosse avait l'audace d'ouvrir un peu trop sa gueule. C'est sur la base du chagrin et des regrets qu'il avait décidé d'instaurer la dictature au sein de son foyer, constitué du spectre de son épouse disparue et de son seul fils qu'il haïssait plus que de raison, pour avoir troqué sa vie contre celle de la femme qu'il aimait. C'est dans ce climat hostile que le rejeton des Baker a grandi, avec la hantise d'une culpabilité construite de toutes pièces par un père cruel, rongé par les tourments, incapable de pardonner. Agressif à chaque fois que lui reviennent des bribes de souvenir du bain de sang qui a clôturé ce qui aurait dû être le plus beau jour de sa vie, la naissance de son unique enfant. Il l'a traîné comme un fardeau son fils, ne lui a jamais témoigné la moindre marque d'affection. Il l'a rejeté comme le rat indésirable qu'il était, sans réaliser un seul instant que lui aussi souffrait de n'avoir jamais connu l'amour d'une mère. C'est ta faute, fils, énonçait-il calmement comme s'il s'agissait d'une simple banalité à laquelle ils s'étaient tous les deux habitués. Même si l'envie le démangeait, il n'a jamais ressenti le besoin de lever la main sur son enfant, la violence de ses mots se suffisait à elle-même. Sam a rapidement appris à encaisser sans rien dire, s'adapter aux sautes d'humeur de son tortionnaire de père. Et sans s'en rendre compte, a laissé germer la gangrène à l'intérieur de sa carcasse hermétique.

(GLOOMY SIGHT) Calme, serein. Intelligent, cultivé. C'est l'image qu'il s'est lui-même forgé, la façade immaculée qu'il offre au reste du monde pour se protéger. Fils modèle d'un militaire haut placé, à l'aise dans ses pompes, toujours propre sur lui. Le rôle lui colle à la peau avec un naturel déroutant. Il a le contact facile avec les individus qui appartiennent à son univers, ceux qui savent de quelle manière piquer sa curiosité. Raviver la flamme qui brûlait ardemment en lui autrefois, et s'amenuise au fil des années. Ses maux imperceptibles dissimulés au fond de ses prunelles opaques, le sourire aux lèvres pour alimenter l'illusion d'un bonheur accompli. Parfois épuisé par cette mascarade, il s'abandonne à un flottement, son regard s'évade au loin, laisse échapper un soupçon de mélancolie pour s'interrompre toujours de la même façon. Un sursaut, une main qui s'agite devant ses yeux égarés et le ramène brutalement à la réalité. Tu m'écoutes, Samuel ?

(FROZEN TOUCH) C'est dans la rancune que la figure paternelle malveillante a façonné son indigne rejeton. L'éducation quasiment militaire et le régime tyrannique imposés par son père durant son enfance lui ont laissé quelques séquelles et lui font parfois adopter inconsciemment un comportement passif-agressif, lorsqu'il est contrarié. L'art d'envoyer des messages cryptés en filigrane, d'exprimer son mécontentement d'une manière horripilante, il le maîtrise à la perfection. Il agace, il irrite, on croirait presque qu'il le fait exprès. Il exècre certains de ses semblables avec une subtilité très recherchée, sans jamais dire les choses telles qu'il les pense, et se contente de rester simple spectateur de la médiocrité humaine, fuyant le conflit autant que possible. Ceux qui ne savent pas comment s'y prendre avec lui se heurtent systématiquement au même mur de glace à chaque tentative d'approche. Le sarcasme et l'humour noir inhérents à son langage mettent mal à l'aise, en particulier lorsque les autres n'ont pas envie d'essayer de le comprendre et se bornent à une première impression. Négative pour certains, positive pour d'autres, selon leur aptitude à lire entre les lignes. Il n'est pas quelqu'un de mauvais, Sam. Il n'a que le venin au bout de la langue, résidus tenace de la colère latente qu'il refoule amèrement depuis bien trop longtemps.

(INSANE MIND) Étiqueté intellectuellement précoce très tôt, il fit l'objet d'une attention toute particulière lors de son apprentissage. Toute sa vie fut animée par une curiosité, une soif de connaissance infinies, et un intérêt presque obsessionnel pour certains sujets comme les sciences ou l'histoire. Pourtant toujours en décalage avec la réalité, incompris de son entourage qui l'a souvent jugé idiot en raison de son incapacité à gérer son flux de pensées. Les idées fourmillent dans son esprit à chaque instant, où qu'il soit, quoi qu'il fasse, dans un torrent d'informations que son cerveau est capable d'enregistrer très rapidement sans difficulté. Les neurones constamment en ébullition. Il paraît parfois absent lorsqu'on s'adresse à lui, ou semble ne pas écouter délibérément, pourtant toujours très attentif à tout ce qui se passe autour de lui et à ce qu'on lui dit, il n'en perd pas une miette. Mémorisation, concentration, deux choses dans lesquelles il excelle. Mais sa maturité intellectuelle trop avancée a fini par lui faire développer une peur de lui-même et de sa pensée débordante, un profond malaise qu'il cache difficilement à la face du monde. Alors il a tendance à se réfugier dans la solitude, laisse entendre qu'il se complaît dans son isolement. Ses expériences laborieuses lui ont rapidement appris que la fuite était presque toujours la solution la plus efficace, bien qu'elle ne l'ait jamais rendu plus heureux.

(IRON HEART) Aussi loin qu'il se souvienne, il a toujours été fasciné par la technologie. Plus enclin à témoigner de l'affection aux machines qu'il développe qu'à ses semblables, il ressent constamment le besoin de créer, d'innover. Dépasser toutes les limites, donner naissance à tout ce que l'Homme du passé n'a pas eu le temps d'inventer. Loin de la réalité, loin du tumulte qui a longtemps rythmé sa vie. C'était pourtant l'armée que le père Baker aurait préféré pour son fils, persuadé que le gamin marcherait dans ses traces sans jamais oser défier son autorité. Il s'était lourdement trompé. Aujourd'hui, Samuel, en plus de travailler activement au développement des technologies qui permettent la survie de la colonie, se consacre notamment à la science bionique et à la création d'intelligences artificielles très poussées. Projeté dans l'avenir à chaque instant, il en oublie parfois de vivre pleinement le présent et s'enferme dans un mode de vie qui le déshumanise à petit feu sans qu'il s'en aperçoive.

(DEAFENING SILENCE) Il ne supporte pas l'échec, chacun de ses insuccès le plonge dans une détresse disproportionnée et lui fait perdre toute estime de lui-même dès qu'il se heurte à la moindre incompréhension. Le despotisme de son père y est sans doute pour quelque chose, tout comme la peur d'être dénigré et montré du doigt comme un déchet de l'humanité. Une crainte pourtant irrationnelle, sans réel fondement. S'il se contient aisément en présence d'autres personnes, il lui arrive parfois de laisser exploser sa colère quand il se retrouve seul avec ses propres hantises et de détruire tout le fruit de son travail lorsque celui-ci ne lui convient pas. De ses mains hargneuses il déchire, piétine, balance contre les murs, libère la rage débordante qu'il réprime de plus en plus difficilement pour repartir sur de meilleures bases ensuite.

(FADED ROSE) De sa mère il ne lui reste plus qu'une vieille photo et un nom. Elle s'appelait Elizabeth, et c'est la seule chose que son père ait jamais accepté de lui révéler à son sujet. Pauvre femme morte en donnant la vie, pourtant partie en paix en sachant que son bébé était sain et sauf. Sam aurait donné n'importe quoi pour pouvoir l'étreindre, caresser ses cheveux, sentir son parfum au moins une fois. Papa, parle-moi de maman... demandait-il sans cesse quand il était gamin, sans jamais obtenir d'autre réponse qu'un pincement de lèvres contrarié, et un silence pesant qui en disait long.

(WILL-O'-THE-WISP) Il souffre depuis quelques années d'insomnie chronique. Si au début, le manque de sommeil le rendait particulièrement nerveux et détraquait son prisme émotionnel au quotidien, il a étrangement fini par s'en accommoder en s'autorisant quelques errances nocturnes dans l'ancienne bibliothèque - avant que celle-ci ne parte en fumée. Le seul endroit où il parvenait à retrouver la paix et un brin de réconfort, à réagencer l'arborescence désordonnée de ses pensées embrouillées. La seule lecture pouvait calmer les tempêtes qui grondaient dans son cerveau et les palpitations effrénées qui cognaient à l'intérieur de sa cage thoracique, si violemment que l'on aurait cru que quelque chose cherchait à s'en extirper. Parfois, elle l'aidait à retrouver le sommeil et il succombait à l'étreinte de Morphée au milieu d'un chaos de livres, tout comme elle pouvait l'absorber jusqu'au petit matin.

(BURNING BRIGHT) Lorsque la bibliothèque a été détruite, quelque chose s'est brisé en lui comme du verre, malgré l'indifférence qu'il s'est efforcé d'afficher les jours suivants. Un océan de précieux savoir réduit en cendres, mais surtout un sort funeste qui aurait pu également être le sien s'il avait été moins chanceux ce jour-là. Présent dans la bibliothèque la nuit où l'incendie a eu lieu, il s'est en sorti en un seul morceau, mais marqué profondément par des brûlures sur le corps qui resteront sans doute visible toute sa vie. Il apprit un peu plus tard de la bouche d'une infirmière que son père s'était inquiété et était passé au centre médical le lendemain pour prendre de ses nouvelles. Bullshit, a-t-il répondu du tac au tac d'un air renfrogné, avant de se retourner dans son lit de malade, la colère au ventre.

(LONELY SOUL) La vie sentimentale de Sam est proche du néant. Il se sent incapable de satisfaire les attentes de qui que ce soit, effrayé à l'idée de devoir prendre de véritables décisions s'il se retrouve confronté à des problèmes ne pouvant être résolus par de la simple logique mathématique. Il ne s'est autorisé que quelques rares aventures dérisoires, regards charmeurs et baisers volés, se laissant séduire par les deux sexes sans distinction. Trop curieux, trop ouvert d'esprit pour s'imposer une quelconque limite. Mais naturellement, il a toujours mis un point d'honneur à prendre la fuite avant que les choses ne deviennent trop sérieuses et échappent à son contrôle.



pseudo/prénom Penguino/Alex âge Jeune et frais comme une pucelle fuseau horaire Baguette fréquence de connexion Randomly où avez-vous découvert le forum ? Drathir m'a menacé. scénario ou inventé ? Inventé quelque chose à déclarer ? Maman m'a dit de pas parler aux inconnus. crédits Myself, I guess. Btw l'avatar par défaut est tellement beau que j'ai pas encore osé le changer.
avatar

DOWNER - Lunien
Messages 202 CRÉDITS : Arté (avatar) ; Anaëlle (code sign)

Feuille de personnage
RELATIONS:
FATE BREAKERS:

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: Throat full of glass    23.11.17 12:52


Un Jaspe (ingénieur en plus), avoue que c'est pour pouvoir me faire chier.
Ravie d'avoir tiré ton gros cul de chien galeux ici J'te laisse un peu de tranquillité avant de t'harceler pour que tu finisses ta fiche.
avatar

UPPER - Zayin
Messages 364

Feuille de personnage
RELATIONS:
FATE BREAKERS:

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: Throat full of glass    23.11.17 13:08


Hannn Eddiiiie !!  (Entre Tom Hardy, Cillian Murphy, Travis Fimmel et maintenant monsieur Redmayne, on est carrément gâtés niveau belles gueules, vous avez bon goût les gens ! )

En tout cas bienvenue à toi et bon courage pour ta fiche, hâte de voir ce que tu comptes faire du monsieur ! (et j'aime beaucoup ton gif Wallace et Gromit, ce Pingouin est terrifiant ahah)
avatar

UPPER - Samek
Messages 82 CRÉDITS : lux aeterna (av), astra (sign)

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: Throat full of glass    23.11.17 13:52


Toujours aussi roux canon
Bienvenue par ici!
avatar

UPPER - Lamed
Messages 202 CRÉDITS : Secret Santa ♥

Feuille de personnage
RELATIONS:
FATE BREAKERS:

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: Throat full of glass    23.11.17 14:05


T'es sexey toi tu sais ?

Biiienvenue mon loulou trop bon de te revoir sur un forum
avatar

UPPER - Samek
Messages 113 CRÉDITS : Bonnie (av) Astra (signa)

Feuille de personnage
RELATIONS:
FATE BREAKERS:

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: Throat full of glass    23.11.17 14:21


VOUZICI BIENVENUE

Pour une fois les menaces d'Alena sont efficaces 8D

Je te met au défis de garder ce magnifique avatar jusqu'à la fin de la conception de ta fiche
avatar

UPPER - Lamed
Messages 158 CRÉDITS : avatar : dandelion ; code : astra.

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: Throat full of glass    23.11.17 14:43


@Alcyone Oberiann a écrit:
(Entre Tom Hardy, Cillian Murphy, Travis Fimmel et maintenant monsieur Redmayne, on est carrément gâtés niveau belles gueules, vous avez bon goût les gens ! )

je plussoie complètement

allez, on veut en savoir plus là

bienvenue parmi nous I love you
avatar

DOWNER - Citrine
Messages 25 CRÉDITS : avatar|sial

Feuille de personnage
RELATIONS:
FATE BREAKERS:

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: Throat full of glass    23.11.17 15:13


Super choix de vava

Bienvenue
avatar

DOWNER - Jaspe
Messages 32 CRÉDITS : Myself

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: Throat full of glass    23.11.17 15:41


Merci tout le monde, ça fait plaisir de retrouver des vieux copains ouh lala.

@Alena Hodson a écrit:
Un Jaspe (ingénieur en plus), avoue que c'est pour pouvoir me faire chier.
Oui, j'avoue qu'il y a un petit peu de ça.

@Sina Mensekt a écrit:
Je te met au défis de garder ce magnifique avatar jusqu'à la fin de la conception de ta fiche
Challenge accepted easy peasy
avatar

UPPER - Zayin
Messages 150 CRÉDITS : BABINE.

Feuille de personnage
RELATIONS:
FATE BREAKERS:

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: Throat full of glass    23.11.17 16:52


Y a que moi pas tellement fan d'Eddie ici ou quoi ?

Bienvenue en tous cas
avatar

DOWNER - Iolite
Messages 165 CRÉDITS : MoonOfBlood, aflowermadeofirontumblr.

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: Throat full of glass    24.11.17 14:14


Eddie j'ai appris à l'aimer. surtout quand je l'ai vu dans Fantastic Beats, il a rallumé la flamme en moi. maintenant je l'aime.

mais l'avatar des huskys sous acide est priceless.

bon courage pour ta fiche ! et bienvenue I love you
avatar

Fondateur
Messages 280 CRÉDITS : Geniuspanda
http://twoworlds.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: Throat full of glass    26.11.17 16:28


Ah, parfait parfait, un nouveau rat de laboratoire à rajouter à ma liste.
Mesdames, s'il vous plait, contrôlez vos ardeurs : j'ai dit preums le premier.

Bienvenue M. Baker, n'hésitez pas à me poser toutes vos questions.
avatar

Fondateur
Messages 280 CRÉDITS : Geniuspanda
http://twoworlds.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: Throat full of glass    26.11.17 16:57



WELCOme !
bienvenue parmi nous !
Bienvenue à toi petit Padawan !

Oui, toi. Toi avec ta coupe mulet et cette frange à coucher dehors. Toi qui as maté tous les épisodes de Stranger Things en deux jours et qui rêve d’utiliser ton sabre laser pour enfin pouvoir faire griller tes marshmallows sans allumer un feu. Toi, petit Padawan, avec tes yeux de biche et ta plume qui me donne envie de chialer. Je sens que tu vas faire de grandes choses, comme récurer les toilettes des Dortoirs Hypnos. De toute manière t’as aucune idée de comment allumer un feu. Autant dire que t’es dans la merde.

Alors, avant de me harceler, moi et mes esclaves, avec des photos de ton chat, faire chialer mes humbles sujets avec tes rps (j’ai pas assez de mouchoirs alors commence pas), je souhaite t’accueillir dans ma secte… enfin confrérie. Je te souhaite bien du plaisir dans ces pas si verts pâturages de Two Worlds.

ta fiche m’a rappelé que Sam avait tout pour plaire : vie sociale compliquée, père bien relou, relation amoureuse proche du néant... Jackpot gagnant. Excellent personnage. J'ai hâte de le voir en action parmi les siens, et je me ferai un plaisir de l'observer à la loupe comme le reste de mes petites souris de laboratoire. Bienvenue parmi nous !
Bienvenue chez les... Gougounes ! Ton groupe de flood n'attend plus que toi. N'hésite pas à aller leur dire bonjour à te présenter !

Alors, enfile tes babouches, déboutonne ton jeans et rejoins-nous dans une aventure extraordinaire. Avant toute chose, si tu pouvais te laver les mains et apprendre l’ode en l’honneur du Fondateur ça serait cool, tu sais. Je dis ça, je dis rien, mais si tu connais pas la chanson d’ici une heure tu vas pas faire long feu.

le tour du proprio

Pour t’aider dans ta quête jeune Hobbit joufflu, je vais t’aider à découvrir le monde. Si tu te sens un peu trop seul, tu peux passer dans la recherche de rp et quémander l’appui d’une communauté surement prête à te tuer. Pour te faire des amis et attraper des pokemons, tu peux créer ta fiche de personnage en utilisant le modèle prévu à cet effet. S’il te vient l’idée de vouloir attraper une sirène, tu peux t’arrêter en dans le port des scénarios. Et si ta sirène n’a pas de visage, pas de personnalité non plus tu n’as qu’à venir poster un pré-lien. Peut-être que tu attraperas des belles plumes dans tes filets. Puis n'oublie pas que la loi c'est moi, donc viens flâner de temps à autre dans la partie des annonces, sous peine d'être paumé. Enfin, parce que c’est bien connu qu’on est plus fort ensemble, comme San Goku demande la foi du monde pour un genkidama swagger, nous avons besoin de tes feedbacks et de tes idées. N’hésite pas à nous bombarder avec celles-ci dans la boîte à idées. On prendra énormément de plaisir à les prendre en compte.

Mais en attendant jeune Padawan, coupe-moi cette frange et brule-moi ce mulet. Et puis, dis merci à la vie, dis-lui merci, chante la vie, danse la vie... ne sois qu’amour pour ton Fondateur. Je sais que t’as arrêté de lire à la seconde ligne, mais prends garde, qui n’écoute pas son Fondateur souffrira sa colère divine. Et c’est moche, c’est vraiment moche.


Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: Throat full of glass    



RÉPONSE RAPIDE