Two Worlds :: AS ABOVE SO BELOW :: Origine :: Fiche acceptée
avatar

DOWNER - Lunien
Messages 87 CRÉDITS : ava (©Thinkky)

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: If you want to play with fire, prepare to get burn     19.11.17 16:11



SALOMÉ DELANEY
Keep your face to the sunshine and you cannot see a shadow

DOWNER
LUNIEN
OUVRIÈRE
27 ANS
CÉLIBATAIRE
Ft. Jenna Louise Coleman

MAKE IT COUNT

Sa-Lo-Mé : ce prénom qui désigne la paix. Ce qu'elle le porte mal, ce nom. Salomé est tout sauf paix. Salomé est feu, l'incendie qui détruit une forêt entière. Salomé est guerrière, une soldate prête à tout pour arriver à ses fins. Salomé est pulsion, cédant à ses propres envies et instincts à chaque fois. Salomé est la bête qu'on n'arrive pas à apprivoiser, mais qu'on aimerait tant pouvoir flatter, toucher et frôler du bout des doigts. Salomé c'est l'étincelle de trop, qui transforme une maison en brasier. C'est qu'elle ne supporte pas les murs, ni les frontières. Salomé veut tout voir, tout découvrir, aller là où personne n'a été encore. Franchir les limites.

agile - rêveuse - fougueuse - effrontée - intelligente - mystérieuse - belliqueuse - impulsive - loyale



Comment votre personnage est-il intégré à la Colonie 32 ? Est-ce que la vie sous terre lui convient ? Salomé a toujours considéré la Colonie 32 comme une prison. Confinée entre quatre murs et un plafond, elle se faisait des scénarios, des films, sur ce qui pouvait bien se passer juste en haut de sa tête. Il était impossible pour la fillette et la jeune femme qu'elle était qu'il n'y ait rien de plus que cet endroit neutre, stérile, vide de sens. Comment pouvait-elle avoir cette imagination débordantes si les paysages auxquels elle pensait n'existaient pas, nul part? Salomé n’a jamais été faite pour la vie sous Terre. À vrai dire, elle considère qu’aucun être n’est fait pour cette vie : comme un animal en cage. Cette catégorisation de chaque individu, cette procréation contrôlée, cette survalorisation du travail acharné. Naître, travailler pour finalement mourir, sans jamais avoir rien vu ou connu de plus que le gris des murs. Et puis depuis que Salomé a été arrêtée pour trahison, pour finalement être reléguée à la production, elle ne s’est jamais sentie aussi seule. Mais lorsqu’on brise quelqu’un de la sorte, lorsqu’on la sépare de tout ce qu’elle connaît, tout ce qu’elle aime, alors de cette rupture naît un désir de liberté impossible à éteindre.

Votre personnage remet-il en cause la Colonie, qui a tardé à s'aventurer à la surface ? Prend-il la défense de Mel Cassidy ? Du plus loin qu’elle se souvienne, Mel Cassidy a toujours été un héros à ses yeux, un modèle à suivre. Jamais auparavant n’avait-elle été inspirée simplement que par des mots, des paroles prononcées, des intonations. La petite Salomé s’était fait amie avec la solitude, se perdait souvent dans ses pensées, pour passer le temps. Enfin, avant qu’elle ne soit obligée de se former pour finalement travailler. Cette incompréhension qu’elle avait, de ne pas pouvoir monter en haut, aller voir ce qui se cachait derrière tout ce métal, ce béton, et bien cette incompréhension était partagée et validée par Cassidy. Ils étaient peu au départ, dans ce mouvement. Puis elle était quand même encore jeune pour comprendre les implications d’un tel engagement. Mais fougueuse et impulsive comme elle était, elle préférait rejoindre leurs rangs, au péril de sa vie, mais surtout par respect pour sa dignité. Maintenant qu’elle est dans le upperworld, qu’elle peut voir et comprendre tout ce qu’on lui a interdit pendant ces années...elle ne ressent que rage et dégoût en pensant aux choix faits par la Colonie.

Que pense trouver votre personnage à la surface ? A-t-il des espoirs, des craintes, des doutes ?  Peu de temps après l'incendie, après ce que le Conclave a qualifié d'attentat, la trappe vers le upper world s'est ouverte. La jeune femme savait que ça ne durerait pas, qu'elle devait profiter de l'opportunité pour se faufiler, se faire une place dans ce nouveau monde, celui était nouveaux à leurs yeux. Celui qu'elle allait découvrir, qu'elle avait imaginé pendant toutes ces dernières années. Salomé ne savait pas qui remercier pour cette ouverture, quelque chose au fond d'elle lui disait que ça avait certainement à voir avec Cassidy. À l'aide de son corps agile et relativement robuste, malgré sa petitesse, elle avait réussi à se faire une place dans l'ascenseur. Et se sentir ainsi soulevée, vers les cieux. C'était le plus beau jour de sa vie. Courageuse, mais surtout imprudente, elle ne craignait pas ce qu'elle trouverait là-bas, tout en haut. C'était avec un espoir et une énergie soudaine qu'elle appréhendait son débarquement sur la terre ferme. Seule contre tous, comme elle avait toujours été habituée.  



(1. WHAT'S THERE) Ne touche pas à ça. Ne va pas là. Reviens ici! Non, reste assise. Elle se le faisait dire souvent quand elle était petite, Salomé. Très réactive à tous les stimulis, un rien la fascinait. Elle avait réussi à marcher très rapidement, plus tôt que la moyenne, principalement parce qu’elle n’en pouvait plus d’être constamment assise, esclave des autres pour pouvoir se mouvoir. Elle voulait se lever, marcher, se promener, découvrir les alentours. Même si elle se rendit rapidement compte qu’ici, dans la Colonie 32, tout était pareil, fait sur le même modèle. Le cadre était très clair et serré. Bien qu’elle ne comprit probablement pas explicitement tout de suite l’impact que ça avait sur elle, ce fut un moment charnière dans son développement. Comme lorsqu’on court vers un oasis, pour finalement réaliser que ce n’était qu’un mirage. Qu’au tournant de chaque couloir, ce n’est qu’un autre couloir et que ça ne mène nul part. Un vrai cul de sac, une prison. Bien qu’elle ait été lourdement affectée par cette réalisation pendant son enfance, Salomé n’a jamais perdu sa curiosité insatiable, ce désir d’aller vers l’Autre, vers l’Inconnu.

(2. IN MY DREAMS) Toute petite, ses parents la trouvaient souvent assise par terre ou couchée sur le dos dans son lit, complètement perdue dans ses pensées. Les yeux grands ouverts, rivés vers le plafond, elle s’amusait à imaginer ce qu’il pouvait bien y avoir plus haut. Au-dessus d’elle. Des fois, enfant, elle tendait l’oreille, espérant pouvoir entendre ce qui se passait là-haut, que ce soit les pas de personnes ou des bribes de conversation. Elle n’avait encore aucune idée de la distance qui se trouvait entre elle et le upper world. Heureusement qu’elle ne l’apprit bien plus tard, lui permettant de conserver cet espoir, ce coeur d’enfant. Elle n’avait pas besoin des autres pour être satisfaite et se sentir complète. La solitude était son amie et son imagination son alliée.

(3. ALL BY MYSELF) Salomé préférait la solitude aux autres, principalement parce que les autres l’ennuyaient. Elle détestait cette neutralité dans leur visage, cette acceptation de leur destin, sans jamais confronter l’autorité ni remettre en question ce qu’on leur disait. Elle s’est toujours fait un devoir de n’avoir jamais besoin de personne, d’arriver à être le plus autonome possible. Son indépendance a toujours été importante et primordiale. Si elle voulait survivre dans ce monde, et surtout avec ses idéaux qui se développaient durant son adolescence, il fallait qu’elle puisse s’en sortir seule.

(4. TROUBLE) Mel Cassidy. Elle avait entendu ce nom quelques fois, des chuchotements dans les couloirs. Ça avait tout de suite attiré son attention, parce qu’il semblait qu’il y avait effectivement un autre monde, tout en haut. Conspirations, mensonges...c’était ce qui revenait souvent dans les conversations qu’elle réussissait à écouter, cachée. Elle avait toujours été agile Salomé, elle n’avait donc aucune difficulté à épier les autres, toujours à la recherche d’informations, dans sa quête de la vérité. C’est d’ailleurs Cassidy qui l’avait pris en flagrant délit la première fois. Elle était encore jeune, mais avait cette vivacité d’esprit, cette curiosité insatiable. Il lui avait parlé de leurs réunions, de ce mouvement qu’il essayait de bâtir...À l’insu de ses parents, surtout de son paternel, elle avait commencé à assister à ces rencontres. Elle se sentait toujours plus complète, plus paisible après, même si cela ne faisait qu’ajouter de l’huile sur le feui qui brûlait déjà en elle depuis des années. Évidemment, le mouvement ne pouvait prendre de l’ampleur sans attirer l’attention. Elle fut donc arrêtée, avec plusieurs autres, pour avoir trahi le Conclave, et surtout la colonie. La tempête, la descente aux enfers ne faisait que commencer pour Salomé.

(5. WORK WORK WORK) Alors qu'elle avait toujours la tête levée vers le plafond, elle qui avait comme objectif, comme but ultime de découvrir se qui se cachait plus haut, le coup fut encore plus énorme lorsqu'elle fut reléguée au clan lunien, le groupe ouvrier. Salomé avait toujours rêvé d'être médecin, de travailler à aider les autres, à les soigner, à les faire sentir mieux. Même si elle était relativement solitaire, préférant ses pensées à la réalité, elle avait quand même ce côté altruiste, probablement le même qui l'avait poussé à s'impliquer dans le mouvement Ulysse. Évidemment que ses intentions étaient bonnes et qu'elle ne méritait pas ce qu'il lui arrivait. La brune n'avait voulu que s'informer, et partager la nouvelle, souffler sur la braise de la rebellion. Elle a donc 19 ans lorsqu'elle se fait arrêtée par le Conclave. Voulant faire un exemple des prisonniers, ils s'assurent de leur faire vivre l'Enfer, question que personne d'autre de la Colonie n'ose refaire le même coup que le mouvement Ulysse. Ses parents la renient, elle devient leur plus grande honte, leur échec. Question de bien briser celle qu'ils voient comme sauvage, ils l'envoient être ouvrière de production, s'assurant de détruire toute possibilité pour elle d'un jour exercer le métier de ses rêves.

(6. WHO'S THAT GIRL) Dès ses premièrs journées dans son nouvel environnement, elle sent les yeux des hommes sur elle. Évidemment que depuis quelques années, elle est devenue femme, certaines courbes se sont développées, ses traits se sont affinés. Salomé n'avait jamais réellement accordé une importance à ce dont elle avait l'air, ce qu'elle projetait. Trop centrée sur elle-même, sur ses envies, ses désirs, ses rêves, elle avait peu d'intérêt pour le regard d'autrui. Mais cette fois-ci c'était inmanquable, tous les yeux étaient rivés sur elle. Elle détestait devenir cet objet, cette chose qu'ils regardaient et détaillaient sans aucune gêne. Tu veux ma photo? lançait-elle souvent, pour n'être qu'accueillie par des rires. Elle n'avait aucun pouvoir ici, aucune notoriété. Elle n'était qu'une travailleuse, qu'une machine parmi les autres. Elle ne le savait pas encore, ne le réalisa pas tout de suite, mais son corps parfait, son visage angélique et son charme deviendront des armes importantes. Que ce soit pour troquer avec d'autres luniens, pour négocier, pour avoir ce qu'elle voulait. Comme quoi il y a deux côtés à une médaille.
(7. WHAT NOW?) Le temps était long sous Terre. Encore plus depuis qu’elle passait des heures debout, dans cette usine où le bruit était assourdissant, où l’air était étouffant. Salomé était forte, elle pouvait en prendre, mais cet asservissement, cette aliénation la rendait folle. Elle en était au bord du désespoir, totalement démunie. Même ses pensées étaient moroses, en noir et blanc. Alors qu’avant elle pouvait s’imaginer des paysages, pouvait presque sentir des odeurs encore inconnues, à présent son cerveau n’était que pâte molle, que bon à manoeuvrer des machines. Elle l’avait eut sa leçon, elle était prête à ré-intégrer son clan Jaspe. Un peu naïve, elle croyait que cette punition ne durerait qu’un temps. Mais c’était définitif. Elle pouvait déjà se compter chanceuse de ne pas avoir été simplement exécutée. On lui avait laissé sa vie. Mais dans de telles conditions, elle pensait parfois qu’elle aurait préféré être morte. La souffrance de vivre emprisonnée était bien pire que l’idée de ne plus exister.

(8. FIRE) Puis un certain matin, qui avait commencé comme tous les autres, elle entendit des cris, certains de panique, d’autres d’excitation et de joie. Elle s’était habillée rapidement et était sortie dans les couloirs afin de voir ce qu’il se passait. Feu! Feu! Feu! C’était tout ce qu’elle entendait. Ses voisins n’étaient pas des plus habiles avec la parole, c’était le seul mot qui sortait de leur bouche. Peut-être était-ce aussi la peur qui les figeait ainsi, éliminant tout autre mot de leur vocabulaire. Un feu? Mais comment est-ce possible...Faisant son chemin à travers la foule, jouant du coude, quitte à pousser certaines personnes, elle se dirigeait vers ce qui semblait être l’origine de cette cohue. Attentive à tout ce qui disait, elle comprit bien rapidement ce qui se passait. Feu. Mel Cassidy. Sabotage. 1+1 = 2. L’organe rouge palpitait, voulait sortir de sa cage thoracique. Salomé savait ce qu’il lui restait à faire, au péril de sa vie. De toute façon, elle ne pouvait pas rester une journée de plus ic. Cela faisait maintenant 8 ans qu’elle était dans ce cachot, à travailler des dizaines d’heures par jour. Son corps était meurtri, son coeur périssait à vue d’oeil et sa tête n’y était plus. Ce feu c’était un peu elle au fond. Ces flammes qui montaient, cette chaleur qu’on pouvait commencer à ressentir, c’était cette énergie qui l’avait habité autrefois. Cette intensité unique à Salomé. C’était le plus beau cadeau qu’on ait pu lui faire. Foutre le feu à la maison, lui permettant ainsi de s’évader. Elle serait à jamais reconnaissante de ce sacrifice.

(9. GET OUT OF THE WAY) C'est donc avec fureur qu'elle était parvenue à atteindre l'ascenseur qui menait jusqu'à la trappe qui s'était ouverte. C'était le seul chemin entre la Colonie et le monde extérieur. C'était sa seule chance, sa seule issue. Elle n'avait pas hésité une seule seconde, oubliant complètement, peut-être par déni, qu'elle n'avait aucune idée de ce qu'elle trouverait là-haut. Il y avait un danger réel à s'aventurer ainsi, seule. Enfin, elle n'était pas totalement seule, accompagnée de d'autres downers. Mais pour elle, c'était chacun pour soi maintenant. Elle avait appris à ne plus faire confiance à personne, que les alliés n'existaient pas. Que même notre propre famille peut nous jeter dans la gueule du loup si ça les arrange. Avec le caractère qui lui appartient, sa petite taille aidant aussi, elle avait réussi à se faufiler et ainsi avoir la chance d'être parmi les premiers à s'échapper de cette prison, de cet endroit où elle n'avait aucun avenir.

(10. SWEETEST THING) Même si de l’extérieur elle paraît farouche, fougueuse et même difficile d’approche, quand elle se laisse approcher, on peut lui découvrir un côté doux. Une douceur, une vulnérabilité, presqu’une fragilité. Parce que malgré sa force de caractère et son indépendance, elle a souvent été écorchée par la vie, la petite Salomé. Il y a encore une petite fille qui sommeille en elle, une petite fille qu’on n’a pas suffisamment aimée, qu’on a trahie, qu’on a brisée. Elle ne s’est jamais encore ouverte assez pour en parler, ou montrer ce pan de son histoire, mais au-delà de sa quête de vérité, de ce désir de voir ce qu’il y a en haut, il y a aussi cette recherche d’affection, de se lier à quelqu’un, peut-être même d’apprendre à faire confiance et à aimer.

 



pseudo/prénom F âge 24 fuseau horaire Canada fréquence de connexion er'day où avez-vous découvert le forum ? top-site si j'me rappelle bien scénario ou inventé ? scénario quelque chose à déclarer ? le fo' est magnifique crédits ava (onemoreparadise) gif (gifhunterress)
avatar

DOWNER - Lunien
Messages 487 CRÉDITS : Lux Aeterna

Feuille de personnage
RELATIONS:
FATE BREAKERS:

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: If you want to play with fire, prepare to get burn     19.11.17 16:56


omg une Salomé **
J'attendais ce scénar franchement, dès qu'Oz m'en avait parlé, j'étais tombé amoureuse de cette fille I love you

J'AI HATE DE TE LIRE, Bienvenue et bon courage pour ta fichette !
avatar

DOWNER - Lunien
Messages 87 CRÉDITS : ava (©Thinkky)

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: If you want to play with fire, prepare to get burn     19.11.17 17:10


@Saul Vasarely a écrit:
omg une Salomé **
J'attendais ce scénar franchement, dès qu'Oz m'en avait parlé, j'étais tombé amoureuse de cette fille I love you

J'AI HATE DE TE LIRE, Bienvenue et bon courage pour ta fichette !

Awwwww merci. Moi aussi j'suis tombée direct en amour avec le scénario.
avatar

UPPER - Lamed
Messages 202 CRÉDITS : Secret Santa ♥

Feuille de personnage
RELATIONS:
FATE BREAKERS:

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: If you want to play with fire, prepare to get burn     19.11.17 17:31


Biiienvenue, superbe choix de scénario **
avatar

UPPER - Zayin
Messages 259 CRÉDITS : freesia (ava); dsharmansource.tumblr(profile gif); anesidora (sign); sonolent.tumblr (icons sign)

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: If you want to play with fire, prepare to get burn     19.11.17 17:37









love meeeeeeeeeee

comment te dire que j'ai été sous le choc quand on m'a annoncé que t'étais là avec ce scénar (ouais, mon entourage stalkais plus ce scénar que moi-même, merci la famille )

je t'aime d'amouuuuuuuuuuuuuuuuuur.
je te souhaite la bienvenue, un bon courage pour ta fiche.
puis surtout harcèle moi autant que tu veux, j'aime ça
avatar

UPPER - Samek
Messages 113 CRÉDITS : Bonnie (av) Astra (signa)

Feuille de personnage
RELATIONS:
FATE BREAKERS:

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: If you want to play with fire, prepare to get burn     20.11.17 19:20


Bienvenuueeeeeeeee

Décidément, Oz à beaucoup trop de chance avec ces scénarios 8D Elle promet tellement en mêm temps, très bon choix

Bon courage pour ta fiche !
avatar

UPPER - Lamed
Messages 158 CRÉDITS : avatar : dandelion ; code : astra.

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: If you want to play with fire, prepare to get burn     22.11.17 13:48


olala, non mais salomé c'est un personnage de dingue, très bon choix de scénario !
j'ai hâte de voir ce que ça va donner en rp avec oz
d'ailleurs par la suite il nous faudra un lien, etna est la demi-soeur d'oz

bienvenue et courage avec la rédaction !
avatar

DOWNER - Lunien
Messages 87 CRÉDITS : ava (©Thinkky)

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: If you want to play with fire, prepare to get burn     24.11.17 1:11


@Etna Valandir a écrit:
olala, non mais salomé c'est un personnage de dingue, très bon choix de scénario !
j'ai hâte de voir ce que ça va donner en rp avec oz
d'ailleurs par la suite il nous faudra un lien, etna est la demi-soeur d'oz

bienvenue et courage avec la rédaction !

Ouiiiiiiiii. Merci. Ça avance, ça avance! J'ai hâte de vous rejoindre.
avatar

DOWNER - Iolite
Messages 165 CRÉDITS : MoonOfBlood, aflowermadeofirontumblr.

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: If you want to play with fire, prepare to get burn     24.11.17 14:12


ce personnage envoie du feu de dieu.
je l'aime déjà Salomé sweet child o'mine

bienvenue chez toi !
je pense qu'on pourra se trouver un lien fort sympathique
avatar

Fondateur
Messages 280 CRÉDITS : Geniuspanda
http://twoworlds.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: If you want to play with fire, prepare to get burn     02.12.17 13:45


Bonjour petit bichon, le délai pour terminer ta fiche arrive à son terme. As-tu besoin de plus de temps ?
avatar

UPPER - Zayin
Messages 364

Feuille de personnage
RELATIONS:
FATE BREAKERS:

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: If you want to play with fire, prepare to get burn     02.12.17 14:26


@Le Fondateur Bah alors cher Fondateur de notre coeur, on a pas les yeux en face des trous ?   Salomé a posté dans le topic pour signaler une fiche terminée si je ne me trompe pas...

Et d'ailleurs, bienvenue au passage !
avatar

Fondateur
Messages 280 CRÉDITS : Geniuspanda
http://twoworlds.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: If you want to play with fire, prepare to get burn     02.12.17 14:41


En effet mademoiselle Oberiann, vous avez raison !

Mes excuses, jeune fille. Ta fiche est parfaite, tout est bon de mon côté. Le scénario étant celui de mon esclave @Ozark Karnak, je vais attendre son avis avant de te valider totalement. (Je l'ai prévenu par message)

Tu peux cela dit déjà nous rejoindre dans le flood en attendant !
avatar

UPPER - Zayin
Messages 259 CRÉDITS : freesia (ava); dsharmansource.tumblr(profile gif); anesidora (sign); sonolent.tumblr (icons sign)

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: If you want to play with fire, prepare to get burn     02.12.17 14:58


pour une fois que c'est pas moi qui fais les boulettes, mais le fonda, les gars ce jour sacré doit être férié désormais!

je m'excuse pour l'attente (méchant boulot ), mais comme le fonda l'a si élégamment dit, ta fiche est parfaite. I love you je n'ai rien à ajouté et je vais te pousser doucement vers la porte de la colonie histoire que tu foutes le bordel à gauche et à droite. surtout dans la vie d'ozark
avatar

Fondateur
Messages 280 CRÉDITS : Geniuspanda
http://twoworlds.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: If you want to play with fire, prepare to get burn     02.12.17 15:18



WELCOme !
bienvenue parmi nous !
Bienvenue à toi petit Padawan !

Oui, toi. Toi avec ta coupe mulet et cette frange à coucher dehors. Toi qui as maté tous les épisodes de Stranger Things en deux jours et qui rêve d’utiliser ton sabre laser pour enfin pouvoir faire griller tes marshmallows sans allumer un feu. Toi, petit Padawan, avec tes yeux de biche et ta plume qui me donne envie de chialer. Je sens que tu vas faire de grandes choses, comme récurer les toilettes des Dortoirs Hypnos. De toute manière t’as aucune idée de comment allumer un feu. Autant dire que t’es dans la merde.

Alors, avant de me harceler, moi et mes esclaves, avec des photos de ton chat, faire chialer mes humbles sujets avec tes rps (j’ai pas assez de mouchoirs alors commence pas), je souhaite t’accueillir dans ma secte… enfin confrérie. Je te souhaite bien du plaisir dans ces pas si verts pâturages de Two Worlds.

ta fiche m’a fait me demander pourquoi j’ai laissé la chance au Karnak de trouver le bonheur. Cette fiotte ne le mérite décidément pas à remettre en question mon autorité. J’ai hâte de voir la belle Salomé s’en aller entre monts et vallées afin de découvrir cet univers auquel elle aspire depuis ses plus tendres années. Je suis sûr que par la même occasion elle pourra semer les graines du chaos dans son sillage, ce serait terrible de passer à côté de cette opportunité. Ma douce, va-t’en donc découvrir ton destin et ne tremble pas d’effroi quand tu verras tout ce que je t’ai réservé.
Bienvenue chez les... Gougounes ! Ton groupe de flood n'attend plus que toi. N'hésite pas à aller leur dire bonjour à te présenter !

Alors, enfile tes babouches, déboutonne ton jeans et rejoins-nous dans une aventure extraordinaire. Avant toute chose, si tu pouvais te laver les mains et apprendre l’ode en l’honneur du Fondateur ça serait cool, tu sais. Je dis ça, je dis rien, mais si tu connais pas la chanson d’ici une heure tu vas pas faire long feu.

le tour du proprio

Pour t’aider dans ta quête jeune Hobbit joufflu, je vais t’aider à découvrir le monde. Si tu te sens un peu trop seul, tu peux passer dans la recherche de rp et quémander l’appui d’une communauté surement prête à te tuer. Pour te faire des amis et attraper des pokemons, tu peux créer ta fiche de personnage en utilisant le modèle prévu à cet effet. S’il te vient l’idée de vouloir attraper une sirène, tu peux t’arrêter en dans le port des scénarios. Et si ta sirène n’a pas de visage, pas de personnalité non plus tu n’as qu’à venir poster un pré-lien. Peut-être que tu attraperas des belles plumes dans tes filets. Puis n'oublie pas que la loi c'est moi, donc viens flâner de temps à autre dans la partie des annonces, sous peine d'être paumé. Enfin, parce que c’est bien connu qu’on est plus fort ensemble, comme San Goku demande la foi du monde pour un genkidama swagger, nous avons besoin de tes feedbacks et de tes idées. N’hésite pas à nous bombarder avec celles-ci dans la boîte à idées. On prendra énormément de plaisir à les prendre en compte.

Mais en attendant jeune Padawan, coupe-moi cette frange et brule-moi ce mulet. Et puis, dis merci à la vie, dis-lui merci, chante la vie, danse la vie... ne sois qu’amour pour ton Fondateur. Je sais que t’as arrêté de lire à la seconde ligne, mais prends garde, qui n’écoute pas son Fondateur souffrira sa colère divine. Et c’est moche, c’est vraiment moche.


Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: If you want to play with fire, prepare to get burn     



RÉPONSE RAPIDE