Two Worlds :: AS ABOVE SO BELOW :: Entre les deux mondes
avatar

UPPER - Lamed
Messages 158 CRÉDITS : avatar : dandelion ; code : astra.

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: show me where my armor ends, show me where my skin begins. (etna)    18.11.17 6:36



ETNA VALANDIR
and at once i knew, i was not magnificient.
groupe upper clan lamed âge vingt-sept rôle chasseur situation familiale mère décédée récemment (ilmarë, lamed), père absent (are, zayin écarté), demi-frères (oz, galel, zayin). champ libre môme rêvant de gravir les montagnes, coeur s'imaginant trouver sa place au sein des guerriers, déception, colère, lorsque là-haut, on la rejette. les mots durs viennent de galel, jusqu'alors inconnu, sans que le père ne se manifeste. clouée au sol des forêts, la chasse par dépit, d'abord. le loup qui l'accompagne, la seconde, éduqué depuis ses premiers mois de vie loin d'une meute qu'il ne retrouvera jamais. si l'on ne sait guère ce qu'elle pense réellement de son clan, l'on connaît en revanche les éclairs vrillant ses prunelles lorsque s'y reflètent les falaises.

MAKE IT COUNT

rêveuse, énigmatique, susceptible, habile, téméraire, agile, créative, rancunière, immature, indomptable, menteuse, têtue, de mauvaise foi, curieuse, lunatique, impulsive, la fille au loup.

elle a l'air de déambuler hors du temps, rien ne semble l'atteindre, et pourtant le coeur bat trop vite, trop fort, s'emballe à lui en tourner la tête et lui emmêler les idées. il pèse lourd dans sa poitrine, emmagasine la pression depuis bien trop d'années, sans jamais se libérer. parce qu'Etna, la plupart du temps, ce sont les sourires en coin, le regard perçant que rien n'entache. parce qu'Etna provoque et pique et qu'on lui pardonne, qu'on la qualifie parfois de pince-sans-rire et qu'elle a envie de leur dire qu'elle ne rit pas du tout. parce qu'on n'entend pas toujours ce que les lèvres pleines prononcent, tant on se focalise sur leur ligne parfaite. qu'elle s'est longtemps époumonée dans le néant, qu'elle flirte désormais avec la mélancolie qui l'étreint lorsqu'elle est seule. qu'elle provoquait déjà la mort, à huit ans à peine, dressée sur la pointe des orteils sur les branches les plus hautes, et que personne ne s'est jamais demandé pourquoi. trop de désordre dans sa tête, pensées qui se multiplient, se démultiplient. aujourd'hui, on ne comprend qu'à moitié l'orage qui gronde en sourdine, les crépitations d'une colère qu'elle porte en son sein depuis plus d'une décennie. on tombe des nues lorsqu'elle mord, à bout de souffle, avant de disparaître pendant des jours, avec ce foutu sentiment d'être incomprise, de n'appartenir à aucun endroit, réellement. c'est l'évasion par l'imagination, qui l'attire dans un autre monde, celui où elle n'a pas ces épines prêtes à lui ravager la poitrine. elle détonne dans les codes du clan, rêve d'une évasion qui tarde à venir.

le coeur - Palpitant aux éclats fugaces, le coeur se lie et se délie dans une facilité déconcertante, la laissant contempler la distance qui s'impose dès que l'attachement se fait ressentir. Elle n'y arrive pas, Etna, elle n'en est pas capable, c'est ce qu'on lui a dit. Y'avait sûrement de la rancoeur dans les paroles de l'ami de toujours, pourtant à force, elle s'est mise à y croire. Elle n'est sûrement pas faite pour ces choses-là, vouée aux battements solitaires d'un myocarde bien trop erratique.


Liste des rps

RP EN COURS
titre du rp, avec pseudo
titre du rp, avec pseudo
titre du rp, avec pseudo
RP TERMINÉS
titre du rp, avec pseudo
titre du rp, avec pseudo
titre du rp, avec pseudo


liens recherchés

TYPE DE LIEN, GROUPE ET CLAN/FACTION : ...

TYPE DE LIEN, GROUPE ET CLAN/FACTION : ...

TYPE DE LIEN, GROUPE ET CLAN/FACTION : ...

3257, la naissance
are s'est égaré, loin de la montagne natale, de la femme et des deux fils qui y attendent son retour. ilmarë, elle s'appelle, la lamedeen qui lui offre son unique fille.

3258, l'abandon
le père est un guerrier, sa place n'a jamais été au pied de la montagne. c'est en tout cas ce que la mère lui a raconté, pour expliquer l'absence. la véritable raison de son départ, elle l'apprendra sur le tard, dans le murmure des rumeurs qui ont toujours su. zayinéens venus le chercher au sein même du clan, le ramenant à ses fils venant de perdre leur mère.

3267, la chute
après une enfance passée à combattre dans le néant, se destinant à suivre les traces paternelles, elle y croit, etna. si ilmarë la laisse s'en aller malgré elle, le pressentiment l'étreint. là-haut, elle ne trouve pas le père. elle n'atteindra jamais le sommet, cueillie en chemin par galel. l'humiliation, elle ne l'oubliera jamais, alors qu'elle dégringole des falaises à coup de répliques cinglantes. trop vite, elle retrouve ces terres qui n'ont jamais été siennes. sentiment d'être là, et nulle part à la fois. de ne trouver sa place dans aucun clan, rongée par la honte et les espoirs qui se meurent.

3268, l'apprentissage
l'héritage familial qui s'ancre malgré elle. le louveteau arraché à sa portée qu'on lui destine, voué à la seconder lorsque l'heure de la chasse sera venue. être sauvage qui s'apprivoise, à la fin funeste programmée dès que les babines seront retroussées. le lien qui se tisse entre la créature et l'humaine au fil des années.

3275, la chasse
déjà, elle s'envole, profite du prétexte pour disparaître malgré les réprimandes des plus anciens. témérité déplorée, à se dire que la fille valandir s'est toujours songée invincible, que cela lui coûtera cher. à ne pas comprendre qu'elle étouffe, etna, dans l'enceinte du clan, qu'elle a besoin de s'barrer pour ne pas devenir cinglée.

3284, la mort
la mère qui s'éteint alors que la fille, une fois de plus, est bien loin. la nouvelle qui ne trouve pas sa réalité dans l'esprit d'etna.

OZARK KARNAK, upper, zayin
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur.

GALEL KARNAK, upper, zayin
Elle n'est rien, pour Galel. Rien d'autre qu'une gamine s'étant imaginée pouvoir gravir la montagne, au lieu de rester à sa place. Peut-être pensait-elle y avoir droit, à cette vie parmi les Zayinéins, qu'elle l'avait dans le sang, même. La vérité étant qu'elle ne gardait qu'un vague souvenir de son père - leur père - et que ce n'était rien, absolument pas ce qui la rendrait légitime aux yeux du Karnak. C'est ce qu'il s'est assuré qu'elle comprenne, en la renvoyant jusqu'à chez elle. À ne pas vouloir d'une étrangère aux muscles atrophiés là où seuls les siens étaient capables d'œuvrer. À ne pas vouloir de la fille du père dans leurs pattes. Parce que c'est tout ce qu'elle était, tout ce qu'elle est, Etna, à ses yeux, le visage d'une gosse renfrognée appartenant au passé. À ne pas s'imaginer la rage qu'elle rumine à son égard, depuis ce refus ayant annihilé les ambitions d'une enfant ayant un peu trop rêvé.


AËLYAH ABDELBARI, upper, zayin
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur.

NOM PRENOM, clan
.Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur.





avatar

UPPER - Zayin
Messages 73 CRÉDITS : vio

Feuille de personnage
RELATIONS:
FATE BREAKERS:

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: show me where my armor ends, show me where my skin begins. (etna)    18.11.17 6:58




avatar

UPPER - Lamed
Messages 158 CRÉDITS : avatar : dandelion ; code : astra.

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: show me where my armor ends, show me where my skin begins. (etna)    18.11.17 7:28


voilà à quoi elles passaient leur temps quand elles étaient censées apprendre à lire et à écrire.

ceci explique cela.

avatar

UPPER - Zayin
Messages 73 CRÉDITS : vio

Feuille de personnage
RELATIONS:
FATE BREAKERS:

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: show me where my armor ends, show me where my skin begins. (etna)    18.11.17 7:51


C'est donc pour ça qu'elles ne savent pas écrire convenablement les vilaines XD
avatar

UPPER - Lamed
Messages 202 CRÉDITS : Secret Santa ♥

Feuille de personnage
RELATIONS:
FATE BREAKERS:

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: show me where my armor ends, show me where my skin begins. (etna)    18.11.17 9:26




Je viens pour mon lien

Tu aurais des envies ? Des besoins ?
avatar

UPPER - Lamed
Messages 158 CRÉDITS : avatar : dandelion ; code : astra.

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: show me where my armor ends, show me where my skin begins. (etna)    18.11.17 18:14


aëlyah, j'suis sûre qu'elles ont dû faire des trucs du genre avec les plantes du coin.

salmay, ouiiiii toi.
ilmarë, la mère d'etna, devait avoir que quelques années d'écart avec salmay, deux ans de plus au final, et elles ont dû se connaître assez tôt car elle est née dans le clan et y est restée toute sa vie. j'me dis que ça pourrait servir de base, quelque part, selon leur entente.
et du coup, par la suite, salmay a dû avoir etna comme élève. quelque part, j'pense qu'ilmarë aurait fondé pas mal d'espoirs sur son éducation - comme elle galèrait elle-même à la tempérer, à la recentrer, alors qu'etna était obnubilée par le fait de rejoindre son père parmi les zayinéens et de devenir guerrière à son tour. etna était particulièrement chiante avec sa mère, faut le dire, elle était pas particulièrement turbulente durant son éducation mais complètement ailleurs, perdue dans ses rêveries. ça a jamais été une grande gueule, plutôt le genre à tout garder sans réusir à extérioriser, tout en pestant contre elle-même et contre ceux qui ne la comprenaient jamais. elle a toujours aimé dessiner, et par son ancienne profession d'archiviste et sa clairvoyance je pense que salmay aurait pu l'aborder d'un certain angle, par la suite. elle dessinait beaucoup de paysages, notamment, alors ç'aurait peut-être pu alimenter quelques ouvrages qui sont à la bibliothèque par la suite, quand elle a bien progressé ? j'sais pas, je dis ça comme ça, mais que quelqu'un s'intéresse à ses dessins ç'aurait été une approche un peu différente, elle aurait sûrement réussi à piquer l'intérêt d'etna, suffisamment pour qu'elle se concentre sur son apprentissage en contrepartie.

c'est déjà une base, selon ce dont tu aurais envie concernant le lien entre salmay et sa mère, parce que ça influencerait pas mal le lien (sa mère chassait, et était assez tempérée, méticuleuse. quand le père d'etna est parti, elle s'est un peu refermée, mais était tout de même vachement investie pour son clan, plus important que les autres à ses yeux, et surtout bien plus que les zayins. )
avatar

UPPER - Lamed
Messages 202 CRÉDITS : Secret Santa ♥

Feuille de personnage
RELATIONS:
FATE BREAKERS:

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: show me where my armor ends, show me where my skin begins. (etna)    19.11.17 7:27


J'aiiiiiiime ces débuts d'idées !

On peut partir sur le fait qu'Ilmarë était la meilleure amie de Salmay: de plus, elle aussi est tombée amoureuse d'un zayin sans pour autant l'assumer comme Ilmarë. Dès lors elle a connu Etna depuis l'enfance et pourquoi pas la gardait quand sa mère allait en chasse.

C'est là où elle a constaté l'esprit rêveur de la jeune fille et ses talents pour le dessin. Je suis totalement pour le fait qu'elle ait remarqué et compris en un sens qu'Etna n'était pas comme les autres : dans le bon sens du terme. Durant ses leçons on peut partir sur : Salmay l'instruisait et lui demandait de dessiner en même temps ou après ce qu'elle imaginait / ce qu'elle avait compris ? C'est totalement possible qu'elle ait mis certains de ses croquis dans les archives pour la postérité.  I love you

Depuis la mort de sa mère est-ce qu'Etna serait du genre à rester proche de Salmay, si ce n'est plus, la considérant comme une mère de substitution ou bien au contraire elle s'est éloignée d'elle ?  
avatar

UPPER - Lamed
Messages 158 CRÉDITS : avatar : dandelion ; code : astra.

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: show me where my armor ends, show me where my skin begins. (etna)    22.11.17 13:23


aw c'est parfait si ça te plaît. en plus si elles étaient proches, salmay aurait forcément d'autant plus côtoyé etna quand elle était petite. par contre si elle la gardait, elle aurait sûrement eu des sueurs froides parce que clairement le but ultime d'etna était de se barrer du clan pour aller "visiter" la forêt. Arrow elle se serait fait quelques cheveux blancs avant l'heure, salmay. mais quand elle était gosse et encore pleine d'illusions, j'crois que c'était aussi là qu'elle devait être la plus accessible, c'est bien pour la suite du lien car salmay aurait forcément plus d'influence que si elle l'avait connue après.

pour les dessins, on peut partir là-dessus. c'était très conflictuel entre ilmarë et etna (surtout qu'etna dessinait énormément son père - ça ressemblait pas du tout mais l'intention plaisait pas à sa mère, le fait qu'elle l'idéalise alors que c'était elle qui se démerdait seule sans lui What a Face ), et quelque part l'approche totalement différente de salmay aurait bien parlé à etna, elle aurait pu l'apprivoiser comme ça. ç'aurait pas été des cris et des larmes comme c'était en permanence avec sa mère, salmay aurait été l'exception parmi les adultes, celle qu'elle trouvait cool et non insupportable comme tous les autres

alors, il faut savoir qu'etna n'a pas été témoin de la maladie qui a emporté sa mère, d'ailleurs ilmarë était pas franchement du genre loquace quand ça n'allait pas et j'me dis que salmay aurait pu être la première à remarquer qu'elle était vraiment pas en forme, au fil du temps, à comprendre qu'elle était malade et dans un état de plus en plus précaire qui plus est. à ce moment-là, etna s'apprêtait à repartir en vadrouille et dans mon idée initiale, j'avais prévu qu'elle soit au courant que sa mère n'était pas franchement en forme mais qu'elle n'ait pas pris ça au sérieux. qu'elle se soit mis des oeillères (en ne pouvant s'imaginer que ça allait mal à ce point), avec un côté assez égoïste aussi (elle l'est assez, faut l'avouer), en se disant que c'était sûrement un prétexte pour qu'elle reste un peu plus longtemps et arrête de se barrer à droite et à gauche. j'sais pas trop si salmay serait intervenue auprès d'etna à ce moment-là ? ou aurait souhaité le faire ?

en sachant que c'est durant ce voyage qu'ilmarë s'est éteinte petit à petit. et qu'etna ne l'a jamais revue vivante. alors j'sais pas si son départ précipité en mode "je fuis, c'est pas si grave allez à plus m'man" serait très bien passé auprès de salmay qui a dû finalement voir son amie s'en aller, sans moyen de lui ramener sa fille qui était on ne sait où.

puis quand etna est revenue et l'a appris, qu'il y a eu les funérailles et tout, elle a fini par se rebarrer bien plus longtemps que d'ordinaire (comme ça qu'elle a loupé les downers aussi) sans prévenir, alors ça fait beaucoup concernant le lien avec salmay. j'crois qu'etna se l'est vraiment joué sale gosse, tout en érigeant ses barrières, en sachant que maintenant qu'elle est de retour elle est encore en grosse phase de déni, à ne jamais s'attarder sur le fait que sa mère soit partie. j'me dis qu'à un moment donné, salmay pourrait vraiment jouer un rôle très important pour la suite, même si là j'vois vraiment etna l'éviter énormément pour éviter de se confronter à la réalité. Arrow
avatar

UPPER - Lamed
Messages 202 CRÉDITS : Secret Santa ♥

Feuille de personnage
RELATIONS:
FATE BREAKERS:

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: show me where my armor ends, show me where my skin begins. (etna)    23.11.17 9:04


J'adore, j'adore, j'adore c'est tout parfait ♥️ ♥️ ♥️

Clairement je pense que même Salmay serait partie à sa recherche même si c'est une froussarde finie ! Et en même temps elle lui fait assez confiance pour revenir : peut-être qu'elle a compris que la jeune femme devait faire ses propres expériences pour apprendre ? Smile

Pour sa maman, Salmay peut très bien l'avoir accompagné jusqu'à son dernier souffle, avoir prit soin d'elle et lui promettre de prendre soin de sa fille. Quand elle meurt : elle se retrouve seule à faire son deuil mais à espoir de voir réapparaitre Etna un jour ? Une fois là, Salmay l'a soutenue comme elle pouvait tout en la laissant venir vers elle si elle en ressentait le besoin ?

Je me dis qu'on peut faire un RP dans une des zones plus dangereuses si cela te tente ? Salmay décide un jour de partir à sa recherche car elle s'inquiète réellement et s'enfonce dans un endroit qu'elle ne connait pas ? Etna arrive au bon moment et la sort du pétrin ?

Tu en penses quoi ?
avatar

UPPER - Lamed
Messages 28 CRÉDITS : @Keverdeen

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: show me where my armor ends, show me where my skin begins. (etna)    27.11.17 16:33


Bonsoir Bonsoir
Je viens quémander un petit lien

Elles sont du même Clan, elles ont presque le même âge à un an d'écart & elles ont toutes les deux un animal décrit comme potentiellement dangereux (plus ou moins selon l'animal). En plus, elles ont quelques points en commun niveau caractère donc je me disais que, peut-être, elles pourraient avoir un lien positif ? Un lien assez proche ? Et parfois, elles se lancent des défis par pur envie sans jamais chercher à savoir qui est la meilleur où ce genre de choses ? *pathétique essaie de lien *se cache* *
avatar

DOWNER - Lunien
Messages 87 CRÉDITS : ava (©Thinkky)

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: show me where my armor ends, show me where my skin begins. (etna)    05.12.17 17:17


Bien hâte de voir quel lien on pourrait avoir... avec Oz' entre les deux
avatar

UPPER - Lamed
Messages 158 CRÉDITS : avatar : dandelion ; code : astra.

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: show me where my armor ends, show me where my skin begins. (etna)    10.12.17 11:37


désolée pour le retard

salmay, ton idée de rp me plaît bien surtout que j'vois trop etna s'agacer de voir salmay s'aventurer dans ces zones là, quelque part par sa faute à elle vu que c'est en étant à sa recherchhe. elle grognerait pas mal, justement parce qu'elle tient à salmay même si elle aime se la jouer indépendante. j'pense qu'elle duperait pas du tout salmay depuis le temps, même si elle n'est pas démonstrative, fin' pas de manière explicite. elle sera du genre à râler pour témoigner de son inquiétude quoi.
là, etna est revenue de ses longues semaines d'absence suite au décès de sa mère, donc elle n'aurait pas revu salmay depuis ce moment-là. j'imagine assez leur dernier échange, en mode etna qui parle pas trop, salmay qui s'impose naturellement en oreille attentive et soutien, mais qui devait pressentir qu'elle serait déjà repartie au petit matin. j'crois que quelque part salmay la connaît si bien depuis le temps, qu'elle serait franchement pas surprise par ses réactions au final. du coup, etna est revenue tout récemment mais a plus ou moins fui le contact avec les lamedeens, dès qu'elle l'a pu, elle s'est taillée du côté des samekeens. donc leur rencontre en zone dangereuse pourrait s'inscrire lorsqu'elle revient de là-bas, au final.

cilwynn, c'est clair qu'il y a beaucoup de points de convergence dans le caractère je trouve, ça peut être intéressant à exploiter ! surtout que quelque part, etna aurait toujours été impressionnée de voir à quel point cil' se démerdait bien dans la forêt. je le vois bien très proches quand elles étaient mômes, puis y'a eu etna qui a jamais pu rejoindre les zayinéens à cause de son demi-frère aîné, et cil qui y est allée. comme avec tous ceux qui ont suivi ce chemin, j'pense qu'etna se serait montrée inévitablement froide envers cil, par pure jalousie (puis parce qu'elle a toujours ce foutu sentiment d'humiliation en travers de la gorge, et que de côtoyer ceux qui ont réussi là où elle n'a pas pu essayer, ça le lui rappelle, encore et encore.)
j'sais pas trop comment cil' aurait réagi face à ses réactions très distantes ? parce qu'avec le temps, etna n'a plus eu grand chose à voir avec la gamine insouciante qu'elle était, si ce n'est son intrépidité d'autant plus décuplée. p'tetre que cil', par son caractère plus accessible, par son côté plus jovial, aussi, aurait pu la dérider un peu avec le temps. j'pense que ça aurait pris un sacré moment avant qu'etna baisse sa garde et cesse de faire sa tête de mûle, en fait cil' est pas super aidée avec une amie pareille. à voir si cil' aurait eu la patience, ou pas. j'pense que dans le fond, elle aurait pu comprendre d'où venait le problème, sans pour autant cautionner son attitude - un petit peu excessive et immature, faut l'avouer. d'autant plus qu'etna est très fière, et que si en grandissant elle s'est rendue compte qu'elle agissait de manière puérile, que cil' n'y était franchement pour rien bah, elle aurait eu du mal à revenir vers elle et à reconnaître son erreur. cette nana est un cas. mais on peut partir sur un évènement qui les aurait réunies à un moment, les aurait forcées à communiquer ? j'pense que le coup des défis est une très bonne idée pour renouer, apprendre à s'apprivoiser à nouveau, d'ailleurs.

salomé, moi aussiiii. surtout qu'oz va apprendre sous peu qu'etna est sa demi-soeur (oui c'est un boulet, il l'a jamais compris, mais faut pas le dire trop fort il va s'vexer) je sais pas si tu préfères qu'on parte sur une rencontre totalement fortuite, sans passer par oz, ou qu'on attende au contraire qu'elles se rencontrent en mêlant oz à tout ça (style, j'sais pas, etna qui s'trouverait dans les parages d'une de leur rencontre - parce qu'elle aurait suivi oz, maybe, faut que j'trouve ce qui la pousserait à faire ça mais bon Arrow )


Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: show me where my armor ends, show me where my skin begins. (etna)