Two Worlds :: AS ABOVE SO BELOW :: Origine :: Fiche acceptée
avatar

UPPER - Samek
Messages 82 CRÉDITS : lux aeterna (av), astra (sign)

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: seti / meet me by the river    16.11.17 14:18



SETI MENSEKT
swayed by the tide

UPPER
SAMEK
BATELIER, MENTOR
38 ANS
VEUF, PÈRE
FT. JASON MOMOA

MAKE IT COUNT

Seti a de l’eau douce à la place du sang dans ses veines; il respire l’air humide à grandes bouffées rassurantes. Pris en charge en même temps que deux autres bambins, il a développé un fort sentiment d’attachement à sa famille et à son clan. Taciturne, mais appliqué et travaillant, Seti devient rapidement apprenti-batelier après un passage décevant chez les Lamed, développant ses capacités sous l’œil attentif de son parrain. Uni jeune à une femme pétillante, il se retrouve veuf bien trop tôt lorsque la belle décède, noyée après une mauvaise chute; leur enfant unique, déjà presque adulte, lui rappelle constamment que sa vie a déjà été bien plus rose. La mort de sa sœur Saya, quelques années plus tard, vient meurtrir davantage un cœur déjà abîmé et fait éclore un mépris indu à l’endroit des Zayin, qu’il tente pourtant de réprimer pour le meilleur intérêt des trois clans. Géant bâtisseur aux élans tranquilles comme la houle printanière, ses colères rarissimes sont aussi formidables que destructrices et laissent souvent des marques indélébiles dans les esprits – surtout le sien.


Comment se situe t-il•elle par rapport à l'Exil ? Que pense t-il•elle de la génération qui ont provoqué ces cataclysmes ?C’est une réflexion douce-amère. Dans un sens, il les trouve lâches et irresponsables, ces humains du passé, ceux-là mêmes qui ont cru bon amener la Terre jusqu’à un point de non-retour. Or, il se demande si, avoir été à leur place, il aurait fait la même chose; s’il aurait contribué à la déchéance, ne serait-ce que par passivité. Pour l’instant, il se dit juste qu’il vaut mieux éviter de répéter l’histoire et faire tout ce qui est en leur pouvoir pour que les générations futures n’aient pas à vivre dans les mêmes conditions; c’est pourquoi il prend sous son aile certains jeunes Samekeens ou d’autres clans.
Quelle relation votre personnage entretient avec son clan ? Est-il fidèle et fervent aux siens, ou est-il ouvert aux autres clans de la surface ?Il s’est toujours montré ouvert à échanger et partager avec les autres clans, même s’il a des relations plus froides avec les Zayinéins depuis le décès de sa sœur – causé, à son sens, par l’un d’entre eux. C’est leur incompétence qui a causé sa mort et il leur en voudra jusqu’à ce qu’il pousse son dernier souffle. Même si la faute ne repose pas sur les épaules de tous les membres, et bien qu’il tente de ne pas diriger sa colère indûment dans leur direction générale, il ne peut s’empêcher d’être acerbe et peu conciliant avec eux. Quant aux Lamedeens, ils sont respectables, même s’ils ont un rôle que Seti n’endosserait pas et que son passage chez les érudits n’ait pas été des plus fructueux.
Que pense votre personnage de la présence des habitants d'en bas ? A t-il des craintes, des espoirs, des doutes ?Son esprit est tiraillé entre l’excitation d’être témoin d’un événement unique, historique, et la peur de voir ces nouveaux arrivants défaire le tissu social qui les régit, déjà fragilisé par les guerres du passé. Quelle place ces nouveaux venus auront-ils parmi les tribus? Seront-ils hostiles, à terme, ou préféreront-ils la paix? Viendront-ils saper leurs ressources, ou contribueront-ils à une bonne entente en partageant les leurs? Pour l’heure, il se tient loin, faute de savoir comment réagir, préférant coordonner une réponse claire avec son clan et le reste des surfaciens. On ne sait pas encore de quoi ils sont capables et la prudence est de mise pour éviter un nouveau drame.

(1) Seti est globalement considéré comme une force tranquille; sans être un grand sage ou un érudit, rien que son imposante carrure suffit souvent à apaiser les tensions entre des uppers belliqueux. Son humeur égale, ponctuée de houles plus ou moins agréables, fait qu’on sait presque toujours sur quel pied danser au moment de lui adresser la parole. Tempérance, pacifisme et indépendance sont des termes qui lui collent bien à la peau, malgré un premier abord bourru, brouillon.

(2) S’il a passé quelque temps auprès des Lamedeens pour parfaire son éducation, il ne s’est jamais intéressé à l’histoire, à l’écriture ou à la lecture. Il aime particulièrement les traditions orales, et adore raconter des histoires (parfois largement romancées) aux plus jeunes qui évoluent parmi les Samek. Il est également naturellement doué avec les chiffres, les mesures, les proportions, ce qui lui donne un net avantage dans sa profession de charpentier de marine.

(3) Adopté en même temps que deux autres gamins orphelins, son frère Sina et sa sœur Saya, il a trouvé auprès d’eux la notion de « famille » qui lui aurait autrement échappée. S’il apprécie la communauté qui l’a élevé, c’est de la fratrie Mensekt qu’il est le plus proche – jusqu’à ce que sa sœur lui soit arrachée, morte dans ses bras. Il n’y a alors plus que les deux frères, plus unis que jamais.

(4) Il est jeune lorsqu’il décide de vouer sa vie à une seule femme, et avec elle, il passe les plus belles années de sa vie, sans toutefois l’exprimer assez. L’enfant issu de leur union est encore rose et muet lorsqu’elle se noie après une chute dans les rapides non loin de leur habitation. Son corps n’est jamais retrouvé – la joie de vivre de Seti non plus. La progéniture est prématurément cédée à la communauté, qui l’élève avec brio. Lui-même n’a pas le cœur de côtoyer la seule chose qui lui rappelle feu sa tendre aimée.

(5) Rares sont ceux qui peuvent prétendre avoir eu légitimement peur de Seti. Magnanime, autrement égal, ses accès de colère sont fulgurants, foudroyants. Le plus mémorable reste néanmoins celui qu’il a fait subir à son unique frère lorsqu’il a dû lui apprendre le décès de sa sœur, morte tragiquement dans ses bras au cours d’un simple transport. Pendant plusieurs semaines, il a disparu; abandonné le chantier sur lequel il planchait, évaporé dans la nature. On l’a cru mort; d’autres ont cru qu’il avait décidé de suivre les traces de sa femme. Lorsqu’il est revenu, il était à nouveau lui-même. Sina et Seti ont été à couteaux tirés pendant quelque temps avant qu’ils ne se serrent les coudes, lorsque le premier est passé chef.

(6) Sa relation avec son frère a changé depuis le temps. S’ils étaient plus fous, moins sérieux, Seti a rangé ses accès de fantaisie pour mieux soutenir son frère, nouveau chef. Il l’épaule comme il le peut, le ramenant parfois dans le droit chemin lorsqu’il s’égare ou néglige ses obligations. Loin de lui l’idée de se préparer à lui succéder si l’occasion se présentait : le pouvoir ne l’intéresse guère. Trop de conflit, de choix déchirants, de politique. Il préfère sa vocation manuelle, qui lui permet de canaliser ses pensées.  

(7) Seti ignore les circonstances de sa naissance et de son abandon. Essentiellement, il n’en a rien à faire; il n’a rien à envier à qui que ce soit, confiant qu’il a eu une vie remplie aux côtés de son frère et de sa sœur. Il ne sait pas s’il est Samek ou Lamed – peut-être est-il même né de parents Zayin sans le savoir. Dans tous les cas, cela n’aurait plus d’influence dans sa vie, désormais qu’il a presque quarante ans. Regarder en arrière ne l’intéresse pas.

(8) S’il évite la compagnie de sa propre progéniture, il se montre ouvert à enseigner à tous les jeunes qui le souhaitent les rudiments du travail du bois. Il en fait de petits apprentis qu’il forme graduellement, et quand il est chanceux, il y en a un qui décide d’en faire son métier – il n’a pas de plus grande fierté. Il devient officieusement mentor de tous ceux qui le lui demandent, sans pourtant imiter ceux de son clan qui prennent des filleuls.  

(9) Lorsqu’il travaille à la conception et à la fabrication des embarcations qui font la renommée de sa famille, Seti perd la notion du temps. Les minutes se transforment en heures, et les heures en cycles du soleil et de la lune sans qu’il ne se sente lassé par sa tâche. Il y met un effort et une minutie hors du commun, tâchant de ne pas faire honte et entacher la réputation des siens.

(10) Le colosse est un joueur de pok a tok émérite. Depuis son plus jeune âge, il adore le sport, en mange, presque; l’entraînement a payé et il est maintenant reconnu comme l’un des meilleurs joueurs du clan Samek. Les bleus, les foulures et les coups à la tête, à son sens, en valent largement la peine. Il s'agit d’une façon parfaite de déchaîner l’énergie qu’il accumule et il ne savoure rien aussi fièrement qu’une victoire bien méritée.  



pseudo/prénom Maude/Canard âge grand-maman fuseau horaire 1-800-O-CANADA fréquence de connexion aléatoires où avez-vous découvert le forum ? par un ponki scénario ou inventé ? inventé quelque chose à déclarer ? rien votre honneur crédits Mentionnez les crédits de l'avatar/icon et des gifs. "Bazzart" n'est pas un crédit.
avatar

UPPER - Samek
Messages 113 CRÉDITS : Bonnie (av) Astra (signa)

Feuille de personnage
RELATIONS:
FATE BREAKERS:

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: seti / meet me by the river    16.11.17 14:20


FIRST

(as usal)

Tu pourras dire ce que tu veux, il restera le gros nounours de Sina
avatar

DOWNER - Lunien
Messages 202 CRÉDITS : Arté (avatar) ; Anaëlle (code sign)

Feuille de personnage
RELATIONS:
FATE BREAKERS:

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: seti / meet me by the river    16.11.17 15:04


Bouge ton cul et finis moi ça, on sait que t'as rien de mieux à faire
avatar

UPPER - Samek
Messages 82 CRÉDITS : lux aeterna (av), astra (sign)

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: seti / meet me by the river    16.11.17 16:52


Merci de cet éloquent accueil, vos gueusetés
avatar

DOWNER - Lunien
Messages 487 CRÉDITS : Lux Aeterna

Feuille de personnage
RELATIONS:
FATE BREAKERS:

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: seti / meet me by the river    16.11.17 21:20


Mon canard I love you GRANDMAMAN MAUDE I love you
Quel plaisir de te retrouver avec une si jolie barbe
Fais comme chez toi ! Et hésite pas si t'as des questions ou quoi ou wesh !
avatar

DOWNER - Iolite
Messages 165 CRÉDITS : MoonOfBlood, aflowermadeofirontumblr.

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: seti / meet me by the river    17.11.17 8:54


MAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAUDE
Putain ce que t'es classe.
et bonne, mais c'est un autre registre
avatar

Fondateur
Messages 280 CRÉDITS : Geniuspanda
http://twoworlds.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: seti / meet me by the river    17.11.17 16:39



WELCOme !
bienvenue parmi nous !
Bienvenue à toi petit Padawan !

Oui, toi. Toi avec ta coupe mulet et cette frange à coucher dehors. Toi qui as maté tous les épisodes de Stranger Things en deux jours et qui rêve d’utiliser ton sabre laser pour enfin pouvoir faire griller tes marshmallows sans allumer un feu. Toi, petit Padawan, avec tes yeux de biche et ta plume qui me donne envie de chialer. Je sens que tu vas faire de grandes choses, comme récurer les toilettes des Dortoirs Hypnos. De toute manière t’as aucune idée de comment allumer un feu. Autant dire que t’es dans la merde.

Alors, avant de me harceler, moi et mes esclaves, avec des photos de ton chat, faire chialer mes humbles sujets avec tes rps (j’ai pas assez de mouchoirs alors commence pas), je souhaite t’accueillir dans ma secte… enfin confrérie. Je te souhaite bien du plaisir dans ces pas si verts pâturages de Two Worlds.

ta fiche m’a fait vibrer. En voilà un grand gaillard au cœur tendre. Même si la vie ne l’a pas épargné, il est doté d’une résilience qui en ferait pâlir plus d’un. Je m’interroge sur son futur en nos contrées, comment les bouleversements à venir vont l’ébranler et comment il va se montrer à la hauteur ou se rompre sous ma main. J’ai mis un peu trop d’eau salée dans ses veines quand il est né le gamin, c’est pas de ma faute avec une gueule pareille, j’arrivais pas trop à me concentrer. Je parle même pas de ta plume qui me fait frissonner, j’ai la chair de poule face à ce que tu as écrit. C’est donc de bon cœur, plein d’idées derrière la tête, que je t’ouvre les portes de mon paradis, ton enfer personnel.
Bienvenue chez les... Binamés ! Ton groupe de flood n'attend plus que toi. N'hésite pas à aller leur dire bonjour à te présenter !

Alors, enfile tes babouches, déboutonne ton jeans et rejoins-nous dans une aventure extraordinaire. Avant toute chose, si tu pouvais te laver les mains et apprendre l’ode en l’honneur du Fondateur ça serait cool, tu sais. Je dis ça, je dis rien, mais si tu connais pas la chanson d’ici une heure tu vas pas faire long feu.

le tour du proprio

Pour t’aider dans ta quête jeune Hobbit joufflu, je vais t’aider à découvrir le monde. Si tu te sens un peu trop seul, tu peux passer dans la recherche de rp et quémander l’appui d’une communauté surement prête à te tuer. Pour te faire des amis et attraper des pokemons, tu peux créer ta fiche de personnage en utilisant le modèle prévu à cet effet. S’il te vient l’idée de vouloir attraper une sirène, tu peux t’arrêter en dans le port des scénarios. Et si ta sirène n’a pas de visage, pas de personnalité non plus tu n’as qu’à venir poster un pré-lien. Peut-être que tu attraperas des belles plumes dans tes filets. Puis n'oublie pas que la loi c'est moi, donc viens flâner de temps à autre dans la partie des annonces, sous peine d'être paumé. Enfin, parce que c’est bien connu qu’on est plus fort ensemble, comme San Goku demande la foi du monde pour un genkidama swagger, nous avons besoin de tes feedbacks et de tes idées. N’hésite pas à nous bombarder avec celles-ci dans la boîte à idées. On prendra énormément de plaisir à les prendre en compte.

Mais en attendant jeune Padawan, coupe-moi cette frange et brule-moi ce mulet. Et puis, dis merci à la vie, dis-lui merci, chante la vie, danse la vie... ne sois qu’amour pour ton Fondateur. Je sais que t’as arrêté de lire à la seconde ligne, mais prends garde, qui n’écoute pas son Fondateur souffrira sa colère divine. Et c’est moche, c’est vraiment moche.


Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: seti / meet me by the river    



RÉPONSE RAPIDE