Two Worlds :: AS ABOVE SO BELOW :: Entre les deux mondes
avatar

DOWNER - Lunien
Messages 202 CRÉDITS : Arté (avatar) ; Anaëlle (code sign)

Feuille de personnage
RELATIONS:
FATE BREAKERS:

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Alena ▬ Du bronzage ? C'est quoi, ça se mange ?    16.11.17 12:26



ALENA HODSON
« IF I CAN LIGHT THE WORLD UP FOR JUST ONE DAY »
groupe Downer clan/faction Lunien âge 29 ans rôle Conducteur à la station d’épuration (entretien/réparation surtout) situation familiale célibataire et sans enfants crédits avatar (c) Dandelion

MAKE IT COUNT

Alena est une jeune femme de 29 ans qui, gamine, avait l’ambition de rejoindre les JASPE, en tant qu’ingénieur ou quelque chose dans ce goût là. Son passé et les préjugés que l’on a d’elle ont toutefois fait en sorte qu’elle s’est retrouvée expédiée chez les ouvriers, à la station d’épuration où elle apprit tout ce qu’elle devait savoir (elle préfère toutefois s’occuper de l’entretien et de la réparation des machines plutôt que de gérer la moindre tâche administrative ou de se contenter d’appuyer sur des boutons quand tout va bien). Les yeux gris comme l’acier, souvent teintés d’ironie ou de colère, un sourire tout aussi narquois fiché aux lèvres, il n’est pas toujours simple d’apprécier la jeune femme. Mordante, provocante parfois, tout le monde n’est pas adepte de son humour particulier ou de sa vulgarité. Alena est toutefois loin d’être méchante et bien que rongée par la rancœur et la haine, cela fait des années qu’elle a démontré qu’elle n’était pas du genre à faire de vagues, ayant appris il y a longtemps que son avis ne comptait pas de toute façon. Alors elle se résigne, plus ou moins en grognant, hausse les épaules et se contente de faire ce que l’on attend d’elle tout en gardant pour elle ses pensées véritables. Plutôt secrète et réservée quant à ses émotions, elle n’en est pas moins bavarde et extravertie dès lors que cela n’implique pas d’avoir à parler de sa vie. La blonde a ses humeurs, a également besoin régulièrement d’être seule pour pouvoir réfléchir en paix sans avoir à faire semblant ou à contenir l’amertume de ses paroles. Elle a la politique en horreur, déteste l’hypocrisie et si elle a appris à tolérer d’être sous l’autorité d’autrui elle ne supporte pas qu’on cherche à l’écraser pour autant. Rêveuse, curieuse, amoureuse des gens passionnés, relativement tolérante (à moins qu’elle ne soit simplement je-m’en-foutiste au possible), ces qualités font d’elle une personne agréable. Pourtant elle est convaincue que cela la rend faible, si bien que si Anela se rend compte de son affabilité du moment, elle finira par se braquer et se refermer : il vaut mieux donc ne jamais lui signaler ces moments de gentillesse ou de compréhension, sous peine de se faire botter le cul ou de l’entendre vous parler de votre mère en des termes peu élogieux. De même, il lui arrive d’avoir peur, et parfois de trucs très cons : évitez de le lui faire remarquer.



Liste des rps

RP EN COURS
What's left after fear, avec Saul Vasarely
Lost in translation, avec Kaden Jones
I don't need you, avec Wendell Faraday
RP TERMINÉS
titre du rp, avec pseudo
titre du rp, avec pseudo
titre du rp, avec pseudo


liens recherchés

Cohabitation, Downer : Le jour de ses 18 ans, Alena dû quitter les dortoirs des apprentis pour avoir un appartement. Aucun n'était toutefois disponible, or la blonde aurait préféré mourir que de retourner vivre chez ses parents (avec qui elle a définitivement coupé les ponts depuis qu'elle gagne un salaire). Elle a donc tout fait pour trouver quelqu'un acceptant de l'héberger, le temps qu'une pièce à vivre se libère pour elle seule. Peu importe les raisons (amitié ? Brève relation de couple ? Quelqu'un qui lui faisait payer un loyer incroyablement cher et qu'elle ne porterait donc pas dans son coeur malgré tout ? Tout est envisageable) et peu importe la durée. Alena aura toutefois fini par avoir son propre appartement, bien qu'elle n'oubliera pas cette période de sa vie.

DE MANIÈRE GÉNÉRALE : Alena a du mal avec les enfants, elle ne les aime pas mais s'en veut d'éprouver de tels sentiments à l'égard d'individus qui n'ont strictement rien fait, rendant les relations compliquées. ▬ Elle envie et jalouse profondément les JASPE, elle se méfie des AGATE et du conclave qu'elle ne porte pas dans son coeur, en revanche les LUNIEN incarnent la seule famille et elle les aime (presque tous). ▬ Elle hait Cassidy pour ce qu'il a fait et si elle ne se permet pas de juger trop ouvertement les partisans de ses idées, elle ne les porte pas dans son coeur pour autant ▬ Elle n'a aucun préjugé sur les upper car ignore presque tout d'eux, étant rarement sortie pour l'heure. Elle a tout à apprendre, se montre très curieuse, intriguée (bien qu'elle tente parfois de le cacher) et ne veut de mal à personne. Elle pourrait cependant très facilement se mettre en danger à cause de son ignorance (on peut donc jouer là dessus)

3268, La répartition
Alena rêvait de devenir Jaspe. Elle fut envoyée chez les Luniens. Honte, colère, amertume, peine, les sentiments sont multiples pour décrire ce qu'elle éprouva ce jour là. Estimant qu'on l'avait envoyé chez les ouvriers uniquement à cause des erreurs de ses parents, la blonde a commencé à maudire le Conclave. Sa crise dura un long moment, la gamine était intenable, pourtant elle finit par être apaisée par son mentor chez les Lunien : Vasarely (le père de Saul). Progressivement les Lunien devinrent sa seule famille, et Vasarely fut comme un père de substitution pour elle.

3282, La station d'épuration en feu
Le citoyen Mel Cassidy met le feu à la station d'épuration principale de la station. Elle se trouvait sur les lieux ce jour là et a été blessée, il lui aura fallu plusieurs jours pour s'en remettre et elle conserve aujourd'hui encore quelques cicatrices à cause d'éclats et de débris lui ayant explosé dessus. Cela participe depuis à sa haine de Cassidy.

3284, L'ouverture de la trappe
Malgré elle, Alena est entraînée à l'extérieur lorsque la trappe fut ouverte par Cassidy. Elle y découvrit un monde insoupçonné, aussi beau qu'effrayant, sans parler de ses habitants. Angoisse, étonnement, admiration, les sentiments se sont mélangés en elle. Plus curieuse que jamais, la blonde préfère toutefois encore se terrer sous terre, trouvant refuge au sein de cette Colonie pourtant si souvent méprisée. Ses excursions sont rares, mais toujours intenses.

SAUL VASARELY, DOWNER/LUNIEN
Un frère. Un grand frère. Un vieux frère. Aigrie, furieuse, la jeune Alena finit dans les pattes des ouvriers Luniens à cause de ce qu’elle estime être l’erreur de ses parents. Véritable furie dégoûtée du système, ce fut le père de Saul qui fit office de mentor à la station d’épuration. Et ce fut lui qui la réconcilia, partiellement, avec la société et les gens qui la composent. Ce fut lui qui lui donna envie de se lever le matin et d’apprendre une tâche qu’elle avait longtemps estimé ingrate. Rapidement adoptée par l’homme, elle vit en lui un père de substitution et il la traita comme un membre de sa famille. Saul devint donc l’espèce de grand frère qu’elle n’aurait jamais pu avoir autrement. Aussi chieur, bougon et emmerdant que son père. Aussi bon dans le fond, animé d’une loyauté qu’elle ne retrouvera jamais ailleurs. Il n’en fallut pas plus pour qu’elle voie en lui un engrenage important de sa propre machinerie. Ils ont naturellement partagé des joies, mais également des peines (la plus terrible d’entre toute étant le décès de ce père et mentor) et cela n’a fait que renforcer la solidité de leur lien.

GAIL WEBSTER, DOWNER/IOLITE
Gail c’est l’Agate. Symbole d’une autorité que la jeune femme rejette depuis le jour de sa répartition et donc de son envoi chez les Luniens. Autant dire que c’était pas gagné entre elles, mais Saul s’avéra être le ciment qui les lia. Ce fut ainsi avec une réserve infime qu’Alena se décida à faire confiance à Saul et à accorder une chance à cette femme qu’elle n’aimait pas par simple principe. Elle découvrit la personne plutôt que l’uniforme, à force d’évènements et de rencontres en dehors de leurs travails respectifs,  et ce qu’elle découvrit lui plût. Les deux femmes devinrent plus proches, suffisamment pour s’inquiéter l’une pour l’autre, tout en demeurant l’une et l’autre relativement secrètes, comme le veut leur nature. Cette belle amitié s’est toutefois vue fragilisée après l’attentat à la station d’épuration. Bien qu’Alena n’en dise trop rien, elle peine à comprendre pourquoi Gail a fini par se renfermer sur elle-même, pourquoi la dépression de son amie (qu’elle ne s’explique pas) a pris le dessus sur ses blessures à elle. Ayant la sensation que sa camarade lui échappe, la Lunienne se contente de laisser faire, incapable de trouver le courage ou l’audace de la retenir. Le lien demeure, le temps passant ayant aidé à ce qu’elles aillent mieux toutes les deux, pourtant il y a toujours cette petite fêlure. Cette plaie infime pouvant à tout moment s’envenimer.

WENDELL FARADAY, DOWNER/JASPE
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur.

SAM BAKER, DOWNER/JASPE
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur.

KADEN JONES, DOWNER/JASPE
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur.

NOM PRENOM, GROUPE ET CLAN/FACTION
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur.