Two Worlds :: AS ABOVE SO BELOW :: Origine :: Fiche acceptée
avatar

DOWNER - Iolite
Messages 165 CRÉDITS : MoonOfBlood, aflowermadeofirontumblr.

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: we've been meteoric, even before this (GAIL)    16.11.17 7:37



GAIL WEBSTER
you say it's hopeless,
that I should hope less

DOWNER
IOLITE
ARCHIVISTE
TRENTE-QUATRE ANS
CELIBATAIRE
Ft. Emily Blunt

MAKE IT COUNT

Gail a rapidement dû se faire à l’évidence qu’avoir une grande gueule comme la sienne ne l’aiderait pas à se faire accepter. En soit, ce n’était pas un problème, mais il fallait avouer que faire à longueur de temps soupirer les gens autour d’elle n’était guère agréable. Elle n’était pas belliqueuse, pas acerbe, elle voulait juste rêver la gamine. Son grand-père était Archiviste, alors forcément quand elle venait lui rendre visite, il lui parlait de tous ces vieux textes, des bouquins qui étaient encore en parfaits états, de sa vision à lui du monde d’en-haut. Quelque chose de merveilleusement dangereux au potentiel quasi-illimité. Gail avait son oncle aussi, Isaac, qui partageait avec elle ce cœur un peu trop tendre, cet esprit un peu trop vif. Seulement, il était bien plus doué qu’elle pour garder ses opinions pour lui. Il a fallu presque vingt ans pour qu’elle apprenne qu’il ne fallait pas toujours être franche – pour apprendre que non, le reste de la Colonie ne rêvait pas aussi d’ouvrir la trappe. Ils étaient heureux, là, sous terre, parce qu’ils pensaient que seule la mort les attendait. Alors l’enfant s’est emmurée, s’est endurcie sous la directive des Agates, devenant progressivement une jeune femme blasée et surtout résignée. Jusqu’à ce qu’elle rencontre Mel Cassidy et ses belles paroles. Elle l’a écouté d’un peu trop près, elle s’est autorisée à fantasmer d’un « En-Haut » semblable aux histoires de son grand-père. Alors Gail a trahi, incapable de s’opposer à ceux dont les rêves étaient si semblables aux siens. Puis elle s’est blâmée des conséquences, finissant par demander sa mutation chez les Iolites. Archiviste d’un passé révolu. Gardienne de mémoires dont personne ne veut rien savoir. Un titre ronflant pour une personne sans bureau depuis que les incendies ont privé son grand-père de son refuge. Le feu a tout balayé des années plus tôt, le feu a mis en danger la Colonie à cause de Mel Cassidy. Alors quand la dernière option viable fut d’ouvrir la trappe, Gail était partagée entre sa culpabilité et l’espoir. Mais l’espoir, c’est quand même mieux pour vivre, non ?  


Comment votre personnage est-il intégré à la Colonie 32 ? Est-ce que la vie sous terre lui convient ? Sans avoir forcément envie d’être ailleurs, Gail a toujours voulu rêver. Rêver d’avant ou d’après, de ce qui serait ou de ce qui avait été. Sous son lit, la morveuse chérissait une guitare dont elle a appris à jouer grâce à son grand-père et qui n’a pas été touchée depuis presque deux ans. Elle avait tellement la langue bien pendue quand elle était jeune qu’on ne comptait plus les fois où les Iolites étaient obligés de la remettre au pas – les Agates avaient fini par s’en mêler pendant son adolescence, jusqu’à ce qu’elle opte pour rejoindre leur faction à sa majorité. Gail a passé de longues années à regarder devant elle plutôt qu’à marcher les yeux levés vers le plafond comme elle le faisait étant gamine. A tel point que maintenant qu’elle est face à l’opportunité de découvrir le monde d’En-Haut, elle ne sait plus ce qu’il faut faire. Ce qu’elle peut faire. Elle craint de découvrir un territoire aussi inhospitalier que le craignaient les siens, tout comme elle a peur de se laisser charmer par des paysages si différents des murs de leur bunker. Elle n’ose plus espérer. Elle n’ose plus rêver.
Votre personnage remet-il en cause la Colonie, qui a tardé à s'aventurer à la surface ? Prend-il la défense de Mel Cassidy ? Personne ne sait. Personne ne connaît la vérité sur la soudaine demande de mutation de Gail – et elle espère bien que ça restera ainsi. Bien qu’elle n’ait jamais officiellement fait partie des Ulycéens, elle comprenait les envies de Mel Cassidy. Pire que ça, elle les ressentait s’agiter au plus profond d’elle-même lorsqu’il en parlait. Avec un peu plus de temps, l’Agate aurait pu rejoindre le mouvement, mais cette opportunité est morte le jour où Cassidy lui a fait comprendre qu’il en avait assez d’attendre que la Colonie sorte de son terrier. Nous ne sommes que des morts en sursis, Webster, on a même le joli cercueil qui va avec. Et bien que paniquée à l’idée qui aille trop loin, elle a laissé le doute s’infiltrer en elle, suffisamment pour que la tragédie puisse arriver. Elle aurait pu l’arrêter. Elle aurait pu parler de ses envies révolutionnaires aux Agates qui auraient renforcé les patrouilles aux coins les plus importants. Sauf qu’elle ne l’a pas fait. Alors qui est réellement en cause ? La Colonie qui préfère enfouir sa tête dans le sable et prétendre n’avoir besoin de personne d’autre pour survivre ? Ou Mel Cassidy qui a voulu briser des décennies, des siècles d’une lente agonie ? Les deux. Aucun. Chacun n’a fait que ce qu’il pensait juste – bénéfique pour les siens. Alors la seule personne restant à pointer du doigt, c’est Gail. Ce qu’elle n’a pas hésité à faire.
Que pense trouver votre personnage à la surface ? A-t-il des espoirs, des craintes, des doutes ? Des espoirs, des craintes et des doutes. Un cocktail instable qui, dans le fond, représente plutôt bien Gail Webster. Elle n’est plus la gamine qui se laisse dominer par ses émotions, elle n’est plus tellement la femme capable de garder un sang-froid presque inquiétant : elle est entre les deux, depuis que la trappe a été ouverte. Elle en avait si souvent rêvé, enfant, qu’elle ne sait pas encore si c’est réel – alors instinctivement, elle se méfie. Ce qu’elle craint de trouver, ce sont des monstres et des maladies, des restes d’une apocalypse dont le monde ne se serait pas encore remis. Ce dont elle doute, c’est de pouvoir survivre là-haut. Ce qu’elle espère… Ce qu’elle espère, c’est que son grand-père avait raison depuis le début. Une vie est envisageable sous les étoiles. Mais c’est quoi, des étoiles ?

(1) Sans être musicienne, Gail peut se targuer de savoir jouer suffisamment bien pour qu’on ait pas envie de lui fracasser sa guitare sur le crâne. Quand elle daigne jouer en public, évidemment. Et si un jour, vous avez le privilège de l’entendre chanter, si bas qu’elle en murmurerait presque, les yeux toujours clos, la voix rauque, vous pourrez vous estimer chanceux. Son oncle lui disait souvent qu’elle avait l’âme trop entière pour leur univers souterrain, trop lumineuse. A croire qu’avec les années, la lumière s’est ternie.
(2) Gail était plus douée pour apprendre les manœuvres des Agates qu’elle ne l’était pour le reste, c’est pour ça qu’elle a opté pour eux à sa majorité. Pas réellement par conviction, donc. Ce qui ne l’a pas empêchée de se faire sa petite réputation au fil des années. On a fini par la dire rigide – frigide – et par penser qu’il n’y avait plus qu’un morceau de métal à la place de son cœur d’adolescente rêveuse. Puis elle a muté chez les Iolites : officiellement pour des problèmes psychologiques liés à l’acte terroriste de Mel Cassidy, officieusement parce qu’elle ne pouvait plus regarder les gens en face en sachant qu’elle aurait pu empêcher ça.
(3) Aujourd’hui, ses anciens collègues Agates la taquinent souvent sur sa « retraite anticipée. » Ils la charrient en lui disant qu’elle n’est plus que l’ombre d’elle-même. Ils sourient quand ils la croisent aux premières heures du ‘matin’ faire son jogging, ou dans la salle de sport en fin de ‘soirée’ passer ses nerfs sur un punching-ball. Gail se contente généralement de leur renvoyer la balle d’un air narquois – ce serait pire s’ils savaient la vérité. Et pour le coup, elle préfère être considérée comme une femme vieillissante que comme la traîtresse des Agates.
(4) Mine de rien, devenir Archiviste lui a permis de se rapprocher de son oncle Isaac. Et parallèlement, de s’éloigner un peu plus de son père – même si cette dynamique était depuis longtemps établie entre eux trois. Isaac a toujours su trouver les mots pour apaiser sa nièce, et elle se sent plus liée à lui qu’à son géniteur. Ils partagent cette curiosité pour l’univers, pour l’au-delà, pour l’En-Haut. Ils veulent espérer dans une société qui les pousse à un pragmatisme survivaliste. De temps à autres, Isaac lui racontait que son père avait les mêmes rêves étant plus jeune, mais que la mort de son épouse l’avait brisé. Une femme, une silhouette plus qu’une mère ; Gail n’a jamais eu l’occasion de la connaître puisqu’elle est morte en couches. Peut-être qu’avec elle pour les lier, père et fille auraient pu évoluer différemment.
(5) Ironiquement, Gail est plutôt douée avec les gosses alors qu’elle n’a jamais manifesté l’envie d’en avoir. Sans doute que c’est parce qu’elle a tendance à les considérer comme des adultes, ce qui semble plaire aux têtes blondes du coin. Elle a le contact facile avec les mioches, même si quand elle était Agate elle se laissait moins attendrir. Elle s’entend particulièrement bien avec un des gamins de la Colonie, un jeune autiste qu’elle a retrouvé au beau milieu d’un bain de foule lors d’une Célébration de l’Exil. Gail est restée à ses côtés jusqu’à ce que son père les trouve, assis contre un mur dans un corridor à l’écart du reste des festivités. Elle était en service, en tenue, et elle se contrefoutait de se faire taper sur les doigts. Buddy needed some space, so I gave him. Déjà à l’époque, elle sentait que ce gamin était un peu différent, néanmoins elle n’a jamais posé la question fatidique. Et une partie d’elle espère qu’avec la trappe ouverte, l’avenir de ce petit garçon changera.
(6) Gail connaît quelques termes hispaniques, principalement des insultes que son grand-père crachait entre ses dents lorsqu’il était agacé par quelque chose. Plus jeune, elle les utilisait devant les autres, sans même savoir ce que ça voulait dire – son père a fini par sévèrement lui faire comprendre que c’était mal de traiter ses camarades de classe d’hijo de puta. Et quand son grand-père a compris qu’elle allait continuer à le faire, il lui a tout appris en cachette. Maintenant, elle sait parfaitement ce qu’elle dit quand elle lève les yeux au ciel en marmonnant cabrón.  
(7) L’alcool rend Gail joyeuse, ses rires sont plus spontanés et elle abandonne totalement l’Agate pour redevenir cette adolescente qui parlait trop vite, qui ressentait tout trop fort. Celle qui voulait rêver. C’est peut-être justement pour ça qu’elle évite de trop boire, parce qu’elle ne veut pas laisser la porte entrouverte trop longtemps, des fois qu’il prendrait l’envie à la merdeuse de revenir. L’alcool, ça la rend franche et amicale. Tactile aussi. Charmeuse diraient certains. Sauf qu’il ne faut pas trop se fier à ce qu’on raconte, tout le monde le sait.
(8) Puisque l’heure est aux confidences, Gail a souvent imaginé ce que ça faisait d’être sous la pluie. Une vraie pluie, pas une douche tiède. Quelque chose qui frappe la peau, qui résonne jusque dans les os. Quelque chose qui est violent et doux à la fois. Qu’est-ce que c’est, l’odeur de l’herbe après la pluie ? De la terre gorgée d’eau ? Et puis, elle ne l’a jamais dit à personne, néanmoins elle a toujours eu ce fantasme idiot d’être embrassée sous un orage. Fleur bleue. Des conneries de gamine. 
(9) Elle a un accent presque britannique, Gail, sa façon de prononcer certains mots n’est pas la même. Ça traîne un peu sur sa langue, ça claque parfois. Après des siècles passés tous ensembles, à mélanger les cultures et les idiomes, il est difficile aujourd’hui d’avoir un véritable accent. C’est plus un mélange, un melting-pot d’un peu d’ici, d’un peu de là-bas.
(10) Son père et son oncle sont Jaspe, Gail a donc pu grappiller quelques connaissances médicales chez eux au fur et à mesure des années. Mais il faut admettre que les seules informations qui semblaient rester étaient celles qui l'intéressaient : autant dire que sans être une élève médiocre, sa courbe d'apprentissage était souvent en dents de scie. Elle pouvait être incollable sur les instruments à corde de l'ancien temps et buter sur l'ordre des arrêts de la Constitution. Gail manquait de motivation pour se plier à toutes les règles de la Colonie, alors qu'elle brûlait littéralement de savoir ce qui se tramait au-dessus de leurs têtes. Aujourd'hui, on peut dire que sa curiosité est enfin servie. Pour le meilleur comme pour le pire. 
(le point bonus) Gail a cauchemardé pendant deux semaines des flammes générées par l'acte criminel de Mel Cassidy. Totalement inconsciemment, elle a fini par associer les feux à des événements néfastes, en quelque sorte à un mauvais présage. Entre les archives brûlées et l'incendie des Ulycéens, il faut avouer que la Colonie a un certain passif avec cet élément. sans en être terrifiée, Gail est plus affectée qu'elle ne le pense face aux brasiers.



pseudo/prénom MoonOfBlood/Jessica. âge 25 ans. fuseau horaire français     fréquence de connexion surtout les weekends.    où avez-vous découvert le forum ? je stalke depuis les ombres depuis si longtemps que je prends la poussière.   scénario ou inventé ? inventé. quelque chose à déclarer ?     NOPE. AH SI PUTAIN   j'étais pas prête, j'suis au boulot, c'est trop naze     crédits mille rêves pour l'avatar et Eternal Roleplay pour les gifs.
avatar

UPPER - Zayin
Messages 259 CRÉDITS : freesia (ava); dsharmansource.tumblr(profile gif); anesidora (sign); sonolent.tumblr (icons sign)

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: we've been meteoric, even before this (GAIL)    16.11.17 9:08


j'ai entendu parler de ce personnage (enfin je crois, ma mémoire c'est pas trop ça ).

bref, anyway.

j'adore emily et je suis fan du pseudo. puis archiviste si c'est pas la classe.

tout ça pour dire que j'ai envie d'en savoir plus sur ce personnage et que j'ai hâte de te lire.

ps: va falloir que tu t'habitues à être prise par surprise, notre Fondateur adoré est un peu un connard.
avatar

DOWNER - Lunien
Messages 202 CRÉDITS : Arté (avatar) ; Anaëlle (code sign)

Feuille de personnage
RELATIONS:
FATE BREAKERS:

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: we've been meteoric, even before this (GAIL)    16.11.17 11:21


Depuis quand être au taff empêche de faire sa fiche hein ?
Contente de te retrouver (si tu te souviens un peu de moi 8D), pis en tant que downer on se trouvera bien un petit lien 8D ♥️
avatar

UPPER - Lamed
Messages 158 CRÉDITS : avatar : dandelion ; code : astra.

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: we've been meteoric, even before this (GAIL)    16.11.17 12:15


Citation :
archiviste emmerdante

ça promet.
et emily est un choix parfait en downer

courage avec la fiche
avatar

UPPER - Samek
Messages 113 CRÉDITS : Bonnie (av) Astra (signa)

Feuille de personnage
RELATIONS:
FATE BREAKERS:

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: we've been meteoric, even before this (GAIL)    16.11.17 14:55


THERE SHE ISSSSSSSSSS

Je l'aime déjà d'amour. Beaucoup trop. Ils pourront faire de l'archivage ensemble ? :/ -pan-

(j'adore le gif où elle ricane là, elle est trop chou )
avatar

DOWNER - Iolite
Messages 165 CRÉDITS : MoonOfBlood, aflowermadeofirontumblr.

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: we've been meteoric, even before this (GAIL)    16.11.17 17:19


@Ozark Karnak a écrit:
j'ai entendu parler de ce personnage  (enfin je crois, ma mémoire c'est pas trop ça ).

bref, anyway.

j'adore emily et je suis fan du pseudo. puis archiviste si c'est pas la classe.

tout ça pour dire que j'ai envie d'en savoir plus sur ce personnage et que j'ai hâte de te lire.

ps: va falloir que tu t'habitues à être prise par surprise, notre Fondateur adoré est un peu un connard.

Je sais pas si je dois être flattée ou flippée.
Mais merci pour le petit mot Je sais pas si Archiviste c'est tellement la classe avec tout qui a cramé, mais plus personne voulait du job alors bon. Désolée de débarquer les mains vides, j'aime pas trop ça, mais comme je disais j'ai été prise au dépourvu

Can't wait to meet him

@Alena Hodson a écrit:
Depuis quand être au taff empêche de faire sa fiche hein ?
Contente de te retrouver (si tu te souviens un peu de moi 8D), pis en tant que downer on se trouvera bien un petit lien 8D ♥️

DRADRA
OMG QUOI
Evidemment que je me souviens de toi bécasse
Et ça empêche quand on y voit que dalle sur ce putain d'écran

@Etna Valandir a écrit:
Citation :
archiviste emmerdante

ça promet.
et emily est un choix parfait en downer

courage avec la fiche

Merci pour tout !
Tu vas rire, mais au début j'étais à 300% sur Vikander et finalement avec tous ces vieux, je me suis dit que j'allais embrasser ma vieille emmerdeuse intérieure.

@Sina Mensekt a écrit:
THERE SHE ISSSSSSSSSS

Je l'aime déjà d'amour. Beaucoup trop. Ils pourront faire de l'archivage ensemble ? :/ -pan-

(j'adore le gif où elle ricane là, elle est trop chou )

THERE YOU ARE MY SUN AND STARS
C'est cool, je m'aime aussi. /MUR/
Non mais en vrai tu sais que tout est calculé pour toi.

(mais trop hâte de RP avec toi à nouveau )

avatar

DOWNER - Lunien
Messages 487 CRÉDITS : Lux Aeterna

Feuille de personnage
RELATIONS:
FATE BREAKERS:

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: we've been meteoric, even before this (GAIL)    16.11.17 21:12


Soooo. Here we meet again
Hello my love <3

Remplis moi bien vite cette fiche qu'on retourne se taper dessus en vitesse là, hop hop hop
Bienvenue, et merci encore pour ton soutien pendant toute la préparation du forum <3
avatar

UPPER - Zayin
Messages 150 CRÉDITS : BABINE.

Feuille de personnage
RELATIONS:
FATE BREAKERS:

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: we've been meteoric, even before this (GAIL)    17.11.17 6:13




t'es trop parfaite en Emily
avatar

DOWNER - Iolite
Messages 165 CRÉDITS : MoonOfBlood, aflowermadeofirontumblr.

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: we've been meteoric, even before this (GAIL)    17.11.17 8:47


@Saul Vasarely a écrit:
Soooo. Here we meet again
Hello my love <3

Remplis moi bien vite cette fiche qu'on retourne se taper dessus en vitesse là, hop hop hop
Bienvenue, et merci encore pour ton soutien pendant toute la préparation du forum <3

Hello.
Je sais pas si je me souviens bien, mais y'avait pas que du "s'taper dessus"

Non, mais, puis, QUEL SOUTIEN ?!
C'est pas moi ça. Je soutiens pas moi. Je stalke, c'pas pareil.

@Rost Wulf'Bard a écrit:


t'es trop parfaite en Emily


HARDY EN UPPER
T'as toujours su les choisir pour me laisser dans ma bave

Voilà. Je suis triste.

avatar

UPPER - Zayin
Messages 150 CRÉDITS : BABINE.

Feuille de personnage
RELATIONS:
FATE BREAKERS:

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: we've been meteoric, even before this (GAIL)    17.11.17 8:59


Je savais qu'il te plairait

Mais pourquoi t'es triste?

Je savais pas que t'allais prendre Emily en tous cas c'est un méga super bon choix, j'approuve à 10...00000%
avatar

DOWNER - Iolite
Messages 165 CRÉDITS : MoonOfBlood, aflowermadeofirontumblr.

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: we've been meteoric, even before this (GAIL)    17.11.17 15:20


Tu connais mes goûts.
Ben j'étais triste jusqu'à ce que je sache qui était ta Downer.

Merciiiiii c'était un changement de dernière minute ceci dit, j'ai failli prendre Alicia Vikander mais finalement, my inner full metal bitch a parlé.
avatar

Fondateur
Messages 280 CRÉDITS : Geniuspanda
http://twoworlds.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: we've been meteoric, even before this (GAIL)    17.11.17 20:13



WELCOme !
bienvenue parmi nous !
Bienvenue à toi petit Padawan !

Oui, toi. Toi avec ta coupe mulet et cette frange à coucher dehors. Toi qui as maté tous les épisodes de Stranger Things en deux jours et qui rêve d’utiliser ton sabre laser pour enfin pouvoir faire griller tes marshmallows sans allumer un feu. Toi, petit Padawan, avec tes yeux de biche et ta plume qui me donne envie de chialer. Je sens que tu vas faire de grandes choses, comme récurer les toilettes des Dortoirs Hypnos. De toute manière t’as aucune idée de comment allumer un feu. Autant dire que t’es dans la merde.

Alors, avant de me harceler, moi et mes esclaves, avec des photos de ton chat, faire chialer mes humbles sujets avec tes rps (j’ai pas assez de mouchoirs alors commence pas), je souhaite t’accueillir dans ma secte… enfin confrérie. Je te souhaite bien du plaisir dans ces pas si verts pâturages de Two Worlds.

ta fiche m’a fait partir en voyage. En des plaines imaginées de l’herbe jusqu’aux paysages. Il va falloir que je dépoussière un peu la petite Gail, que je lui mette un peu d’huile dans les articulations pour qu’elle cesse de craindre le grand saut. Il faut qu’elle se frotte au monde, qu’elle ouvre à nouveau la bouche et qu’elle recommence à brailler comme une mauvaise gamine. Puis qu’elle se défasse de ce poids qu’elle a sur la conscience, c’est moche, ça lui va pas de toute façon. La culpabilité c’est plus esthétique depuis les années 2010 donc va falloir qu’elle me balance ça au plus vite. J’ai beaucoup aimé la manière dont tu as écrit cette histoire, la poésie dans tes mots et la cohérence qui traverse le personnage. J’ai hâte d’en lire plus et de voir comment tu vas arriver à te faire une place dans mes pénates.
Bienvenue chez les... Binamés ! Ton groupe de flood n'attend plus que toi. N'hésite pas à aller leur dire bonjour à te présenter !

Alors, enfile tes babouches, déboutonne ton jeans et rejoins-nous dans une aventure extraordinaire. Avant toute chose, si tu pouvais te laver les mains et apprendre l’ode en l’honneur du Fondateur ça serait cool, tu sais. Je dis ça, je dis rien, mais si tu connais pas la chanson d’ici une heure tu vas pas faire long feu.

le tour du proprio

Pour t’aider dans ta quête jeune Hobbit joufflu, je vais t’aider à découvrir le monde. Si tu te sens un peu trop seul, tu peux passer dans la recherche de rp et quémander l’appui d’une communauté surement prête à te tuer. Pour te faire des amis et attraper des pokemons, tu peux créer ta fiche de personnage en utilisant le modèle prévu à cet effet. S’il te vient l’idée de vouloir attraper une sirène, tu peux t’arrêter en dans le port des scénarios. Et si ta sirène n’a pas de visage, pas de personnalité non plus tu n’as qu’à venir poster un pré-lien. Peut-être que tu attraperas des belles plumes dans tes filets. Puis n'oublie pas que la loi c'est moi, donc viens flâner de temps à autre dans la partie des annonces, sous peine d'être paumé. Enfin, parce que c’est bien connu qu’on est plus fort ensemble, comme San Goku demande la foi du monde pour un genkidama swagger, nous avons besoin de tes feedbacks et de tes idées. N’hésite pas à nous bombarder avec celles-ci dans la boîte à idées. On prendra énormément de plaisir à les prendre en compte.

Mais en attendant jeune Padawan, coupe-moi cette frange et brule-moi ce mulet. Et puis, dis merci à la vie, dis-lui merci, chante la vie, danse la vie... ne sois qu’amour pour ton Fondateur. Je sais que t’as arrêté de lire à la seconde ligne, mais prends garde, qui n’écoute pas son Fondateur souffrira sa colère divine. Et c’est moche, c’est vraiment moche.


Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: we've been meteoric, even before this (GAIL)    



RÉPONSE RAPIDE