Two Worlds :: AS ABOVE SO BELOW :: Les attendus :: Scénarios pris
avatar

UPPER - Zayin
Messages 259 CRÉDITS : freesia (ava); dsharmansource.tumblr(profile gif); anesidora (sign); sonolent.tumblr (icons sign)

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: [F • ADELAIDE KANE] maybe there is no name for a want that resists itself    15.11.17 19:01



SALOME DELANEY
Prosition d'avatar : Adelaide Kane & Jenna Louise Coleman
nom, prénom tentatrice rongeant le cœur des hommes, la douce est née pour faire tomber des mondes et bruler des nations. salomé porte pour histoire celle d’une foi auquel elle n’a jamais cru. destinée à bien plus, la belle sait ne pas faire écho à la figure biblique, riant des fous prêts à s’immoler aux flammes d’une gamine des lilas entre les doigts. le patronyme forcé à ses lippes rebondies, le poids d’une famille dont elle n’a jamais voulue, ses parents rêvaient d’un avenir meilleur quand elle rêvait d’espace exempt de cette douleur. delaney, le grand-père d’un grand-père ou la mère d’une mère, salome que l’écho de son nom de famille résonne dans les couloirs Sun Tzu sans pour autant jamais s’être soucié de cet ancêtre autrefois leadeur.  groupe et faction membre de la colonie, salome est une ancienne jaspe devenue lunienne. âge vingt-sept années passées à rêver des horizons sans néons. vingt-sept perles tant fantasmé que c’est le long de ses joues qu’elles ont coulées. vingt-sept rêves qui se sont brisées quand après la chute elle s’est écrasée. rôle ouvrière de production alimentaire, elle espérait autrefois devenir médecin avant que ses idéaux ne l'arrachent à ce futur qu'elle avait bati de toute pièce. crédits (c) sassenach (ava adelaide); class whore (ava daniel); lazare (ava galel)

MAKE IT COUNT
impressionnable - courageuse - grossière - indépendante - rêveuse - travailleuse - malicieuse - bornée - effrontée - curieuse - indépendant - casse-cou - indomptable
reflet d’une petite fille aux allumettes brisées, c’est le bout des doigts gelés et pourtant le cœur en feu que la gamine affronta la vie. la solitude pour mère, pour ossuaire de ses rêves alités, l’enfant de la terre n’a jamais connu que le labeur et le sacrifice. enfant au cœur indomptable, à la fougue sans limites, elle rêvait d’une terre aux divines peuplades et à la nature sanctifiée. des plaines verdoyantes de ses rêves de jeunesse, la delaney ne connut rien que les cendres. ses espoirs abandonnés au charnier de la désespérance, la gamine devint femme et apprit à survivre par tous les moyens. Fière porteuse d’une histoire la dépassant, des parents illustres et pourtant décadents, ce fut la tombée des cieux pour la gamine forcée de rejoindre les rangs désaimés de sa faction. lunienne par péché d’orgueil, le conclave décida de punir ses élans ravageurs et sa soif de justice en la brisant en dedans. un père déjà fou, une mère absence, la gamine ne souffrit aucune chance contre le choix de ses ainés. faisant du mal un bien, elle apprit à trouver le salut dans une vie passée à labourer sa chair afin d’offrir à manger à ses compagnons d’infamies. rebelle à la cage thoracique oxydée, ce fut le cœur lourd qu’elle apprit le sacrifice de mel cassidy et le souffle coupé qu’elle contempla la montée à la surface. princesse des entrailles de la terre, perséphone maudite de ne plus retrouver la douceur de l’été après des hivers sans fin passés prisonnière des enfers, la montée au ciel fut pour elle une découverte fantasmée. et si le monde s’avérait hostile, salome n’en a que faire. la femme au cœur d’incendie est prête à tout pour fouler cette terre, quitte à ne pas en réchapper.
+ appartient au mouvement ulysse depuis sa création.
+ a été arrêté en 3276. Suite à sa détention, salome a été destitué de son rang de jaspe et relégué au rend de lunienne. elle qui se formait pour devenir médecin est devenue ouvrière à la plus grande honte de ses parents.
+ rêve de la surface depuis son enfance et compte bien faire partie des individus à fouler la terre en premier.

Ozark Karnak, Upper, Zayin
c’est l’interdit qui porte des prunelles au goût d’ailleurs. un regard à l’océan rêveur qui offre à contempler des cicatrices pour lesquelles personne n’a de nom. c’est le ballet des iris, les embruns aux paupières qui ensorcellent et le bout des doigts qui frôle les courbes solaires. c’est imaginer l’autre plus que de le deviner, contempler son dos sous le couvert de l’obscurité. c’est deux inconnus qui se contemplent de peur de s’étreindre, s’ignorent sous peine de s’immoler. c’est la fille de la terre qui s’éprend du fils des nuées. l’infini qui s’éteint entre leurs souffles rompus de ne savoir comment être.
mirages plus qu’humains, les deux opposés se contemplent du bout de leurs iris fatigués. le regard inquiet, le cœur exsangue de ne savoir qu’espérer de cet autre aux traits familiers et à l’inconnu entre les doigts. upper contre downer. sauvage contre ersatz de civilité. si l’enfant solitude à peur du gamin écarlate, ce dernier craint son opposé avec autant de véhémence. y a le battant qui éclate, la peur qui les empêche de parler, de chercher un terrain d’entente sur lequel reposer. y a les mots qui manquent, le souffle qui se perd. ils peinent à se comprendre, à céder à ce besoin qu’ils ont de s’immerger dans cette autre société leur ayant été offerte à voir. ils convoitent l’autre tel le reflet dans le miroir, persuadé de trouver en ces autres pâturages les terres d’une amnistie dont ils ont tant besoin.
sal et oz ne se sont jamais parlé. ils se sont à peine rencontrés, à l’abri des regards, des règles imposées par leurs clans. à un jet de pierre l’un de l’autre, chacun de leur côté d’une ligne imposée par l’univers, ils ont trouvés dans le visage leur étant opposé le faciès d’un univers dans lequel ils veulent s’immerger. c’est la fille de la terre, la gamine aux mèches de charbon qu’il invoque au plus profond de ses songes quand la solitude lui laisse le temps d’espérer. c’est le gamin de l’enfer, celui qui survécut au charnier qu’elle dessine rêveusement au feu de ses songes en retournant à son labeur. y a la mort qui s’échappe de ses mains à lui pendant que la vie pousse entre ses doigts à elle. c’est la lune et le soleil qui s’étreignent dans un ballet vermeil, conscient qu’une fois le cyclone passé il n’y aura plus personne pour les aider à se rapiécer. pourtant, papillons cédant aux assauts de la flamme, ils s’immolent au feu des déraisons en cherchant à retrouver la présence de cet allochtone imaginé.

Galel Karnak, Upper, Zayin
La haine qui dégouline des prunelles, les ténèbres qui encerclent le myocarde. C’est l’inconnu qui devient source de rage, source d’une fièvre que rien ne peut contenir. Par essence, Galel abhorre les individus du Downworld. Fier membre d’un peuple de survivant, d’un peuple d’élus, il méprise ces individus forcés de vivre dans les entrailles de la Terre après en avoir détruit la surface. Salome n’est qu’une hérétique méritant de s’immoler aux flammes d’un monde en ruines. Néanmoins, le Karnak porte en son cœur une virulence à l’égard de la brune pire que celle réservée à ceux de son espèce. Bien qu’il ne l’a jamais rencontré, bien qu’il ne sache rien d’elle, cette douce folle au cœur trop tendre hante les pensées de son frère. Fantôme habitant les landes désertes du myocarde d’Ozark, l’insensée est une inconnue dont Galel doit se débarrasser. Être consumé par la jalousie, par une possessivité maladive l’ayant fait soleil de l’univers de son cadet, il ne peut admettre qu’une étrangère lui subtilise sa place dans le cœur d’Oz. Quant à elle, elle ne sait rien de ces inconnus au regard d’ailleurs et aux ténèbres entre les doigts. Elle ne se doute pas de la rage qui l’anime et encore moins de ces poings mortifères qu’il rêve d’abattre contre son buste. Opposé par nature bien plus que par choix, le seul filament les unissant est cet homme au cœur d’enfant incapable de dire le fond de sa pensée. Ce gamin perdu sous son propre épiderme avec la mer dans le regard et au cœur rien d’autre que des rêves de grandeur et de gloire pour un autre que lui-même.

NOM PRENOM, GROUPE ET CLAN/FACTION
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur.



Dans cet espace vous pouvez tenter d'appâter votre futur âme sœur ou pire ennemi. N'hésitez pas à préparer vos meilleurs cookies mais aussi à lister vos attentes - importantes ou non - sur votre scénario.
avatar

DOWNER - Lunien
Messages 87 CRÉDITS : ava (©Thinkky)

Revenir en haut Aller en bas
Message Sujet: Re: [F • ADELAIDE KANE] maybe there is no name for a want that resists itself    19.11.17 16:02