Le Delta

Le marché du Delta
MARCHÉ • Le marché du Delta est un évènement important de la vie des trois Clans. Espace de commerce, d’échanges, mais aussi de promesses, c’est ici que les conflits se règlent et que les griefs s’apaisent. En cette plaine progressivement annexée par les marchands, de nombreuses étales faites de bois ont vu le jour au fil des années. Au petit jour, avant les premiers rayons de l’astre solaire, il est courant de voir les marchands leur besace pleine de leur butin, venir s’installer sur les quelques étales désertes avant que l’effervescence ne se dissolve dans le cœur de tous. S’en suit des échanges de cris, les uns et les autres se battant pour un lopin de terre, un partage d’étales, mais aussi rien qu’une place où poser ses affaires. Dans ce charmant brouhaha, les acheteurs de tout clan suivent les sons, mais aussi les odeurs les menant d’étales de camphre, de poissons frais du jour, de gibier et bien d’autres mets. À flâner d’un bout à l’autre du marché, il est dur de ne pas se perdre d’objets de la vie quotidienne, en draperie prête à porter, voir armes acérées. Au marché du Delta rien n’est jamais trop cher. Contre un peu d’huile de coude, la promesse d’une aide en temps de disette voir l’atour couvrant la chair, tout s’échange et rien ne se perd.
Pas de nouveaux messages
0 SUJETS0 MESSAGES
Kap's Garden
JARDIN BOTANIQUE • Ancien jardin botanique datant de l’ère Pré-Exil, cette sphère de verre s’élevant au milieu du Delta est un ovni dans un paysage abandonné à la nature. Des plantes grimpantes forment une barrière naturelle contre les affres du soleil, bloquant les rayons tentant de travers des vitres noircies par des années exemptes d’entretien. En certains endroits le verre brisé laisse place à une nature redevenue sauvage dans ce lieu anciennement dompté par l’homme. En son centre, cœur d’une vie nouvelle reposant sur les ruines de l’Ancien Monde, s’élève le tribunal des trois nations. Sobrement aménagé, rien de plus que quelques rangées de bancs et trois sièges faisant face à l’assemblé, c’est ici que le conseil se réunit pour débattre. Lieu ouvert à tous, il est donné à chaque nation l’opportunité d’entretenir un tiers de l’édifice. C’est ainsi que le lieu du conseil s’est retrouvé encerclé par un jardin contemplatif bercé par le silence et les soins précautionneux adressés aux différentes plantes et arbuste existant en ces lieux. Chaque nation a aménagé son tiers à son image, le peuple Samek développant un jardin comparable aux jardins japonais existant autrefois. Annexant le lac asséché existant précédemment en ces lieux, ils ont réaménagé ses flancs, rendant son immaculée beauté et son calme à un endroit abandonné au désordre. Le bruit de l’eau et les plantes bordant un sentier de galets mènent à un kiosque exempt de mobilier. Le peuple Lamed fit de leur tiers une forêt virginale. Foulant un sentier fait d’écorce, en ces lieux il est donné à tous d’observer l’immensité d’arbres recouverts d’argiles et d’entrelacs rappelant les traditions de ce clan. En s’enfonçant en leur territoire, il est donné au plus observateur de grimper à travers les branches afin de trouver une cabane au sol recouvert de tapis et en permanence emplie de vivres pour les observateurs alanguis. Pour finir, les Zayin offrirent à leurs tiers sa rudesse originelle. Le chemin sinueux traversant ce morceau de jardin est recouvert de dalles, celles-ci installée en quinconce. Cinq dalles de roc, quatre espaces d’herbes. Laissant la nature reprendre ses droits, les Zayinéins se contentent d’entretenir les races de plantes précédemment existantes, leurs corolles colorées vous menant d’un bout à l’autre de cet espace. Au centre de cet espace, un cromlech aux pierres taillées permet une pause de détente aux voyageurs qui pourront trouver sous les pierres recouvertes de mousses des vivres, mais aussi du bois afin de faire un feu. Espace de vie entretenu avec révérence, ces jardins sont le cœur d’une nation désireuse de ne jamais oublier l’attention que mérite la nature les ayant enfantés.
Pas de nouveaux messages
0 SUJETS0 MESSAGES
Trappe n°84
ENTRÉE DU DOWNWORLD • Anciennement recouverte d’herbe et de terre, ce talus haut de dix mètres était utilisé autrefois comme point de reconnaissance et porte-drapeau d’un Delta pacifiste. Lieu symbolique, le tissu blanc en son sommet signalait une trêve permanente une fois les clans traversant les limites de cet espace neutre. Depuis l’ouverture de la trappe numéro 84 et le glissement de terrain que ses rouages ont entrainé, le mat du Delta est en berne et aucun drapeau ne flotte plus au-dessus de la région. Mâchoires d’aciers ouvertes sur un univers sortant des profondeurs de la terre, la trappe 84 est un pont vers des enfers que personne n’aurait imaginé en ces lieux. Rien de plus qu’une surface lisse, la porte en acier trempé d’une épaisseur imposante s’ouvre en un crissement effroyable pour une nation n’ayant jamais connu pareille technologie. Écoutille désormais dévoilée à la vue de tous, la peinture écaillée peine à laisser entrevoir le fantôme d’un numéro 32 trônant autrefois fièrement sur sa devanture. Derrière cette lourde porte d’acier, unique garant de la sécurité d’une humanité enterrée, se dévoile un tunnel de béton menant à l’ascenseur ayant porté les réfugiés dans les entrailles de la Colonie. Sur le mur, la peinture presque aussi vive qu’à l’époque où les trappes ont étés fermées, on peut encore lire : « Ostrich Project, They tried to bury us. They didn't know we were seeds ».
Pas de nouveaux messages3 SUJETS45 MESSAGES

 Annonce & Note  Réponses  Auteur  Vues  Derniers Messages 
Pas de nouveaux messages 9Le Fondateur 181le 30.03.18 6:16
Anseïs Kerou'ac Voir le dernier message
Pas de nouveaux messages 0Le Fondateur 58le 12.03.18 12:27
Le Fondateur Voir le dernier message
Pas de nouveaux messages
ft Nuallan
 
7Kriss Wotlee 193le 09.04.18 4:58
Nuallan Arrubiu Voir le dernier message
Sauter vers: